― © Marco Vinci / Wikimedia Commons

Il y a quelques semaines, un employé du Texas Parks and Wildlife est tombé sur un poisson assez étrange. Celui-ci avait un petit crustacé à la place de sa langue. Il ne s’agit pas d’un alien, mais d’un parasite nommé Cymothoa exigua ou pou mangeur de langue.

Au début, le Cymothoa exigua mesure seulement quelques millimètres de long et peut atteindre jusqu’à quatre centimètres en évoluant dans la gueule des poissons. Au stade larvaire, le mâle s’infiltre dans l’organisme de son hôte en passant par ses branchies. Il s’y agrippe jusqu’à atteindre une certaine taille. Il se détache ensuite pour se fixer à sa langue.

Le parasite survit en se nourrissant du sang de son hôte. Après quelque temps, la langue de celui-ci finit par dégénérer et le parasite remplace quasiment l’organe. En grandissant, le mâle se transforme en femelle. Lorsqu’un autre mâle pénètre dans le poisson déjà parasité, il se fixe aux branchies avant de s’accoupler avec la femelle pour donner naissance à de nouvelles larves. Lorsque la femelle meurt ou se détache, le mâle n’hésite pas à prendre sa place et se transforme à son tour en femelle.

La photo du poisson parasité trouvé par l’employé du Texas Parks and Wildlife est devenue virale sur les réseaux sociaux. Mark Fisher, directeur scientifique du parc, explique que ces parasites sont assez courants chez certaines espèces de poissons, comme la truite de mer tachetée.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de