Si la panthère noire est globalement plutôt bien représentée dans les films, séries et animations, sachez qu’en Afrique elle était portée disparue depuis plus de 100 ans. Mais récemment, un photographe a réussi la prouesse de photographier un individu de cette espèce.

 

Qu’est-ce qu’une panthère noire ?

Non, ce n’est pas un animal à part entière. Ce qui les rend noir et les différencie de leurs semblables est le mélanisme. C’est le même procédé que celui de nos chats domestiques, qui détermine sa couleur de fourrure. Concrètement, une panthère noire est un peu comme une panthère albinos, mais dans l’autre sens. En Amérique du Sud, l’équivalent serait un jaguar noir, et ici panthère réfère à sa région natale. D’ailleurs, le père, par exemple, de cette panthère noire est vraisemblablement tacheté et non noir. Si vous n’avez pas besoin de deux individus noirs pour en faire un, il est en revanche nécessaire que les deux parents portent le gène – récessif – du mélanisme.

Aujourd’hui, il est difficile d’estimer le nombre de panthères en Afrique de l’Est, du fait de leur nature très discrète. Dans l’ensemble, seule une minuscule portion est de couleur noire, ce qui octroie à ces individus un caractère unique fabuleux.

YouTube

 

Un photographe chanceux et talentueux

Pour cela, il faut féliciter le photographe Will Burrard-Lucas qui est spécialiste de la vie sauvage et expert en ce qui concerne le biome africain. Pourtant difficile d’accès, l’environnement recèle de multiples richesses en tout genre et une faune impressionnante, bien cachée comme la panthère noire. Certains affirment que depuis plus de 100 ans, c’est la première fois que l’on immortalise de manière certaine et identifiable une panthère noire. Dans les faits, il existe très peu d’images de ces créatures énigmatiques. Ici, nous sommes au Kenya, dans le camp Laikipia Wilderness.

Afin de parvenir a réalisé sa prise d’image, le photographe a dû se muer en véritable explorateur. Aventurier, il s’est mis à suivre les traces de léopards à travers des sous-bois tumultueux, avec l’aide de Steve, un guide local. Ensuite, il a installé de véritables pièges photographiques pour capturer l’animal pendant ses excursions, car évidemment ce n’était pas possible de l’immortaliser si un homme était à portée.

YouTube

Initialement, il ne savait pas si les pistes qu’ils suivaient étaient celles d’un léopard noir ou d’un félin plus classique. Après deux nuits sans résultat, le photographe se disait que la tâche allait être des plus ardues. Cependant, une magnifique surprise l’attendait la nuit suivante.

« Habituellement, sur ces photos prises au piège avec l’appareil photo au flash, vous voyez l’animal très clairement. Mais comme il se fondait si bien dans la nuit noire, tout ce que je pouvais voir, c’étaient ces yeux qui sortaient de la photo. »

D’après les premières analyses, le léopard noir pris en photo est un mâle. Si l’on se fie à sa taille, on peut également estimé son âge à environ deux ans. Dans la région, on parle régulièrement des léopards noirs, majoritairement au passé, même si les habitants locaux le considéraient comme toujours actif. En revanche, aucune image d’assez haute qualité pouvait servir à affirmer son existence. C’est désormais réglé avec l’aventure de Will et de ses objectifs. Il s’agit de la seule région en Afrique à posséder un léopard noir.

YouTube

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de