— Ohayashi / Shutterstock.com

Certaines plantes ont la faculté de se tourner d’elles-mêmes pour avoir le plus de lumière possible. Les tournesols possèdent cette faculté nommée le phototropisme. Des chercheurs de l’université de Californie ont créé des mini-tournesols possédant cette capacité.

En effet, dans leur étude, publiée le 4 novembre dans Nature Nanotechnology, ils présentent leur création, le SunBOT. Cette micro-fleur artificielle de 0.5 millimètre de diamètre et de seulement un millimètre de haut, s’aligne selon la direction du soleil. Pour cela, les chercheurs ont intégré des « polymères nanostructurés sensibles aux stimuli ». Et ce, sans l’intervention d’un tiers.

En somme, les nanoparticules se plient sous l’effet de la chaleur produit par une source de lumière. La tige de la micro-fleur se met donc dans l’axe, adoptant des angles différents. Grâce à tout ceci, elle permettrait de récupérer plus de 400 % de l’énergie solaire. Soit beaucoup plus que les panneaux solaires classiques.

Pour l’instant, cette micro-fleur est encore en cours de test et de développement, mais elle fonctionne très bien, comme nous pouvons le voir dans les vidéos fournies par les chercheurs. Ce système pourrait grandement améliorer l’efficacité des panneaux solaires, ou encore de récupérer l’énergie solaire pour d’autres besoins, comme les voitures ou les engins spatiaux.

S’abonner
Notifier de
guest
3 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Elrodien
Elrodien
2 années

Le tournesol n’a jamais, mais alors ja-mais suivi le soleil…. Il est tourné vers l’Est/Sud-Est du matin au soir… Tssss

Richard
Richard
2 années

Oui,seules les jeunes pousses suivent le soleil avant la formation de la fleur. C’est une bonne idée d’en prendre de la graine pour nos technologies