Ce pneu végétal qui dépollue l’air va bouleverser le futur de l’automobile

Le célèbre fabricant de pneumatiques Goodyear a profité du salon de l’automobile de Genève pour présenter Oxygene, un concept de pneu végétal et écologique conçu à partir de poudre de gomme qui dépollue l’air en aspirant le CO2 et l’humidité. 

 

Quand la mousse naturelle transforme le CO2 en Oxygène

Souvent pointé du doigt pour la pollution qu’il génère, le secteur automobile développe depuis quelques années des concepts écologiques innovants afin de limiter les émissions de dioxyde de carbone. À l’occasion du célèbre Salon de l’Automobile se tenant à Genève jusqu’au 18 mars 2018, l’entreprise Goodyear a fait sensation en dévoilant Oxygene, un prototype de pneu écologique et connecté capable d’absorber une partie de la pollution générée par nos véhicules.

Doté d’une structure novatrice et propice au développement de la mousse naturelle, Oxygene absorbe l’humidité du bitume grâce à une bande de roulement faisant circuler l’eau vers la mousse. Il aspire aussi le CO2 présent dans l’air qui va ensuite être transformé en oxygène par la mousse grâce à la photosynthèse. Selon les prévisions de l’entreprise de pneumatiques, l’emploi de ces pneus permettrait d’absorber annuellement 4 000 tonnes de CO2 et de générer 3 000 tonnes d’oxygène.

Un pneu écologique connecté dont la structure est imprimée en 3D

La structure du pneu Oxygene est constituée d’une poudre de gomme obtenue en recyclant d’anciens pneus. Amortissante et légère, celle-ci est conçue pour durer et limiter les problèmes d’entretien. Mais les avantages de ce pneu écologique high-tech ne s’arrêtent pas là. Comme le précise Goodyear : « la structure ouverte du pneu offre une sécurité supplémentaire et augmente l’adhérence du véhicule sur route mouillée en absorbant l’eau de la bande de roulement. »

Mieux encore, Oxygene récolte l’énergie générée durant la photosynthèse afin d’alimenter l’électronique qu’il embarque (bande lumineuse personnalisable, intelligence artificielle, capteurs…). Placée sur son flanc, la bande lumineuse change de couleur et avertit les piétons et autres usagers lors du freinage en envoyant des signaux lumineux. Enfin son système de communication par lumière visible baptisé LiFi lui permet d’échanger des données avec d’autres véhicules et objets connectés.

Avec ce nouveau concept de pneu high-tech écologique et connecté, l’entreprise Goodyear espère secouer le marché des pneumatiques en alimentant le débat autour d’une mobilité du futur plus sûre et durable.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux