— © Adobe Creative Cloud / Youtube

Les deepfakes sont actuellement devenus un véritable fléau et un sujet d’inquiétude pour de nombreuses personnes, entreprises et même pour plusieurs gouvernements. En effet, la lutte contre ces manipulations d’images et de vidéos a pris une telle envergure que l’on a désormais du mal à distinguer les photos et vidéos réelles de celles qui ont été retouchées.

Pourtant, si des logiciels comme Photoshop sont parfois utilisés pour rendre une personne plus attrayante, ils sont aussi utilisés par des personnes mal intentionnées à des fins d’intimidation ou d’atteinte à l’image et à l’honneur d’une personne. Adobe a joué un rôle majeur dans l’utilisation de cette application à bon ou à mauvais escient puisqu’il en est l’éditeur. Toutefois, il se peut qu’un nouvel outil présenté par les ingénieurs de l’entreprise permette de réduire les mauvaises répercussions du logiciel.

Tous les ans, Adobe organise une conférence intitulée Max lors de laquelle ses ingénieurs sont invités à présenter des projets expérimentaux appelés « Sneaks » qui peuvent, par la suite, rejoindre la liste des produits Adobe. C’est au cours de cet événement qu’ « About Face » a été présenté. Ce logiciel permet effectivement de détecter si une image a été manipulée ou non en analysant les pixels individuels de l’image.

Par conséquent, il est désormais possible de savoir où l’image a été modifiée car l’application fournit une carte thermique des parties modifiées. Selon The Next Web, vous pourrez ainsi voir où les pixels ont été étirés, écrasés et interpolés.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de