Maracaibo est une grande ville du Vénézuela qui est connue grâce à son orage, nommé Catatumbo. 140 à 160 fois par an, la foudre illumine toute la nuit avec une fréquence de 280 éclairs par heure. Un spectacle grandiose et unique.

Une légende raconte que lorsqu’un pirate anglais a voulu attaquer la ville de nuit en 1595, les éclairs ont permis aux locaux de percevoir les bateaux rivaux. Il ne s’agit que d’une histoire, mais dans les faits, l’orage a réellement guidé les navires par le passé. La lumière qu’il propage est si forte que l’on se croirait en pleine journée.

“C’est un spectacle extraordinaire : imaginez-vous debout au milieu d’une nuit noire et tout à coup vous baignez à nouveau dans la lumière du jour. C’est comme être au milieu d’un phare de 7 km. C’est aussi un phénomène rarissime car vous pouvez être absolument certain d’être en sécurité, de ne jamais être touché par la foudre”, explique Erik Quiroga, un écologiste vénézuélien.

Si ce phénomène se produit, c’est à cause des conditions climatiques particulières. D’abord, les rivières d’eaux douces Catatumbo et Bravo, forment des zones humides très exposées au Soleil. Ensuite, il y a les montagnes voisines qui refroidissent l’air chaud, ce qui entraîne la formation de cumulonimbus. Les courants de vapeur montent ensuite très haut dans le ciel, jusqu’à 7 kilomètres. Alors, la vapeur d’eau se transforme en glace et les orages électriques se produisent.

La foudre de Catatumbo ne sévit que la nuit, car la journée le méthane est cassé par les rayons ultraviolets, ce qui empêche les orages de se former. L’orage dure généralement de 20 heures jusque 5 heures du matin et attire les curieux du monde entier.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de