adolescents odeur
— Ground Picture / Shutterstock.com

L’analyse de la composition chimique de la sueur d’adolescents et de bébés a révélé des différences notables, expliquant en grande partie pourquoi l’odeur des seconds est généralement considérée comme plus agréable.

Une chimie complexe

Les composés chimiques de la sueur sont volatils : ils se transforment facilement en gaz, que nous percevons comme des odeurs. Les changements hormonaux intervenant à la puberté étant liés à une augmentation des odeurs corporelles, Helene Loos, de l’université Friedrich-Alexander, et ses collègues ont étudié leur évolution entre l’enfance et l’adolescence.

Publiée dans la revue Communications Chemistry, la nouvelle étude a impliqué 18 sujets âgés de 3 ans au maximum, et 18 autres âgés de 14 à 18 ans. Avant le coucher, l’ensemble de la cohorte s’est lavée avec un gel sans parfum. Des tampons en coton ont été placés sous les aisselles des participants afin de recueillir leur sueur durant la nuit.

Les chercheurs ont ensuite utilisé la chromatographie en phase gazeuse et également fait appel à un évaluateur spécialement formé afin d’identifier les substances chimiques odorantes présentes dans les échantillons. « Le nez humain est un excellent détecteur », souligne Loos.

bebe
— Yuganov Konstantin / Shutterstock.com

Si les substances chimiques responsables de l’odeur corporelle des deux groupes étaient globalement similaires, la sueur des sujets adolescents contenait des niveaux nettement plus élevés de plusieurs acides carboxyliques, dégageant une odeur « de moisi, de fromage et de terre », ainsi que deux stéroïdes exclusifs aux notes « d’urine, de musc et de santal ».

Vers de meilleurs déodorants

Selon les auteurs de la nouvelle étude, des recherches plus approfondies sur les odeurs que nous produisons à différents âges pourraient aider les scientifiques à mettre au point des moyens plus efficaces de les contrôler et les masquer.

« Il convient de rappeler que l’étude n’a évalué les odeurs corporelles que sur une seule nuit », commente Andreas Natsch, travaillant pour le fabricant de parfums suisse Givaudan. « Chez les adultes, les odeurs les plus fortes apparaissent en cas de stress émotionnel ou physique. »

En 2012, un biologiste suédois avait percé les secrets de l’odeur particulière des personnes âgées.

S’abonner
Notifier de
guest

1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Vladimir Zelinsky
Vladimir Zelinsky
24 jours

C’est parce que les bébés , eux se lavent ,pas comme ces punks a chien !