— Chameleon Pictures / Shutterstock.com

Les autorités néo-zélandaises ont toujours été très prudentes dans la gestion de la pandémie de Covid-19. Dans le pays, cet effort a été payant et pendant environ six mois, aucun cas d’infection au Covid-19 n’a été signalé. La Nouvelle-Zélande reste cependant très prudente, et la Première ministre a décidé de reconfiner après le signalement d’un cas suspect d’infection au variant Delta.

La Première ministre de Nouvelle-Zélande, Jacinda Ardern, a annoncé que le pays entrait en confinement de niveau 4, le niveau de confinement le plus élevé. Cela signifie que les écoles, les bureaux et toutes les entreprises seront fermés et seuls les services essentiels seront opérationnels. Les habitants, quant à eux, ont été priés de rester à la maison, dans le cercle familial, et de limiter les déplacements pour acheter des produits de première nécessité, des médicaments, ou pour avoir recours à des soins médicaux. Le port du masque a également été fortement recommandé. Rappelons qu’un confinement aussi strict n’a pas été imposé dans le pays depuis plus d’un an.

Pour l’instant, la durée du confinement dans l’ensemble du pays a été fixée pour 3 jours, sauf pour les habitants d’Auckland et Coromandel – une ville côtière dans laquelle la personne infectée avait également passé du temps – qui seront reconfinés pendant 7 jours.  Cette décision a été prise après qu’un premier cas de Covid-19 a été signalé en six mois. Ce n’est pas encore confirmé pour le moment, mais si le séquençage du génome l’indiquent, ce serait également le premier cas de transmission du variant Delta en Nouvelle-Zélande. Les autorités sanitaires du pays ont déclaré que le cas positif avait été signalé à Auckland, et l’individu concerné n’avait eu aucun contact connu avec l’extérieur du pays.  

Pour l’instant, aucun autre cas de Covid-19 n’a été signalé dans le pays, mais dans la mesure où il est peu probable que ce cas positif soit lié à un contact frontalier, la contamination dans la société est la source la plus probable, a souligné The Guardian.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de