― Nikita Burdenkov / Shutterstock.com

Les plaignants accusent le groupe californien d’avoir dissimulé une baisse du nombre de ses abonnés, ce qui a entraîné une chute de l’action de Netflix.

La descente aux enfers de la plateforme de streaming continue. Effectivement, certains investisseurs américains portent plainte contre Netflix. Ces derniers reprochent à la société californienne de les avoir trompés « au sujet du déclin du nombre d’abonnés ». D’après le cabinet Glancy Prongay & Murray, Netflix aurait « fait des déclarations matériellement fausses et/ou trompeuses, et a omis de divulguer des faits défavorables importants concernant les activités, les opérations et les perspectives de la société ».

Netflix connaît une crise sans précédent. Effectivement, en janvier 2022, Netflix annonçait seulement 8,3 millions de nouveaux abonnés, au lieu des 8,5 millions espérés. Puis, en mars 2022, la plateforme de streaming comptabilisait 221,64 millions d’abonnés, avec une perte de 200 000 abonnés. De plus, l’action en bourse de Netflix a chuté de « plus de 35 %, pour finir à 226,19 dollars le 20 avril ». Ce qui est une première pour Netflix.

Netflix s’attend à perdre encore plus d’abonnés dans les mois à venir. En effet, la plateforme de streaming annonçait commencer des tests en Amérique du Sud pour faire payer le partage de compte, qui concernerait pas moins de 100 millions de foyers. Par ailleurs, Netflix a déclaré que la suspension de son accès en Russie serait en lien avec ce déclin d’abonnés, ainsi que la concurrence d’autres plateformes de streaming.

Selon les prévisions de Netflix pour ce premier trimestre 2022, la plateforme aurait dû gagner 2,5 millions de nouveaux abonnés. A ce jour, Netflix se voit dans l’obligation d’annuler plusieurs de ses projets, dont celui avec Meghan Markle.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments