— NASA/JPL / Wikipedia

Vénus est notre planète voisine, deuxième dans l’ordre du Système solaire, juste avant nous. Elle est donc plus proche du Soleil et, de ce fait, sa température avoisine parfois les 480 °C. Malgré cela, des scientifiques ont pu y détecter de la neige. Pas de la neige froide comme on en connait, mais une neige métallique. Les radars de la mission Magellan (1990-1995) avaient découvert sur l’étoile du Berger des sommets enneigés métalliques.

La mission Magellan, conduite par la NASA, avait détecté du sulfate de bismuth sous forme de bismuthine, ainsi que du sulfure de plomb sous forme de minéraux de galène. Au début, les scientifiques pensaient que les traces de métaux explosaient autour de Vénus, qui resteraient à la phase gazeuse avant de se condenser. Mais, selon le professeur Bruce Fegley de l’université de Washington, la neige de métal serait issue des volcans de Vénus qui créent des composants métalliques qui se condensent dans les régions les plus froides de la Terre.

L’Univers n’a pas fini de nous en apprendre. Ainsi, avant la mission Magellan, personne n’aurait pensé qu’il puisse y avoir quelque chose qui ressemble à de la neige sur une planète plus proche du Soleil que la nôtre.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de