Pentagone Ovnis
© maxime raynal / Flickr

Les agences de renseignement américaines ont passé les dernières années à passer au crible les images de centaines d’ovnis potentiels, qui s’avèrent en grande partie être des technologies terrestres.

Drones espions et ballons météorologiques

Selon plusieurs responsables du ministère américain de la défense (DoD) qui ont parlé anonymement au New York Times la semaine dernière, la plupart des rencontres d’ovnis capturées au cours de la dernière décennie, ou phénomènes aériens non identifiés (UAP) comme le gouvernement préfère les appeler, se révèlent être des observations d’appareils espions ou de ballons météorologiques.

Plusieurs UAP ont été officiellement identifiés comme étant des drones de surveillance chinois « relativement ordinaires ». D’après les officiels américains, la Chine a déjà volé des plans d’avions de combat avancés et s’intéresse à la façon dont les États-Unis forment leurs pilotes.

D’autres observations d’UAP enregistrées par des avions militaires, qui montraient des objets aériens semblant se déplacer d’une manière défiant les lois de la physique, sont quant à elles très probablement le résultat d’illusions d’optique. Parmi elle, la vidéo « GOFAST », capturée en 2018 et montrant un objet semblant évoluer au-dessus de l’eau à des vitesses supersoniques. « Cette impression de vitesse était liée à l’angle de caméra », ont expliqué les responsables du DoD. « En réalité, l’objet ne se déplaçait pas à plus de 50 km/h. »

Un nouveau rapport sur les ovnis

Le rapport d’UAP classifié remis au Congrès cette semaine par les agences de renseignement du ministère de la Défense inclut probablement les conclusions rapportées par le Times. Celui-ci apporte de nouveaux détails concernant les cas décrits dans un document rendu public l’an passé, incluant un total de 144 UAP présumés signalés par des responsables et employés du gouvernement américain entre 2004 et 2021.

Ses auteurs avaient à l’époque conclu qu’en raison d’un manque de données de haute qualité, la plupart des rencontres présumées d’UAP ne pouvaient être expliquées de manière probante, mais qu’il s’agissait probablement de « technologies déployées par la Chine, la Russie, une autre nation ou une entité non gouvernementale », d’oiseaux ou de ballons météorologiques.

S’il n’était nulle part question d’extraterrestres, cela n’avait pas empêché de nombreuses théories complotistes de fleurir sur la toile, en partie à cause du manque historique de transparence du gouvernement américain concernant les UAP.

Pentagone Ovnis
Ovni en forme de pyramide filmé en 2019 —© Jeremy Corbell / YouTube

La traque se poursuit

Sue Gough, porte-parole du ministère de la Défense, a déclaré que le gouvernement s’était engagé à partager un maximum d’informations sur les UAP sans compromettre la sécurité nationale. « Les responsables gouvernementaux ont tendance à s’abstenir de discuter publiquement des UAP parce qu’il n’y a tout simplement pas assez de données pour les expliquer clairement », a-t-elle expliqué.

« Dans de nombreux cas, les phénomènes observés sont classés comme non identifiés simplement parce que les capteurs n’ont pas été en mesure de recueillir suffisamment d’informations, et nous travaillons actuellement à remédier à cela. »

Alors que le DoD poursuit son enquête sur les observations d’UAP, la NASA a également lancé une mission indépendante qui les étudiera au cours des prochains mois. Selon l’agence spatiale, l’équipe se concentrera sur la collecte et l’analyse d’autant de données que possible, afin de développer de nouvelles méthodes pour identifier les objets impliqués.

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
KLEIN ROGER
KLEIN ROGER
18 jours

C’est complètement ABSURDE de penser que nous sommes seuls dans l’Univers. Quel être intelligent peut-il penser ça ????????????

DUPUY Dominique
DUPUY Dominique
15 jours

Ce qui est intéressant ce ne sont pas les faux ovnis mais les objets sans explication .. Depuis des années J’ai extrêmement peur car des pilotes d’avions de chasse et bombardiers sont victimes d’hallucinations d’illusions d’optique sont incapable de différencier un ballon sonde d’un autre objet ! pourvu qu’ils ne… Lire la suite »