© NASA/JPL-Caltech

Enfermer la totalité de Vénus dans une coquille géante ? Voici la nouvelle proposition d’un chercheur de la NASA. Explications.

Alex Howe : voici le nom de l’astrophysicien de la NASA au Goddard Space Flight Center ayant fait cette proposition. Une idée qui pourrait bien rendre Vénus habitable pour l’Homme. Toutefois, un challenge s’impose. En effet, pour enfermer la planète entière, il faudrait piéger l’atmosphère toxique en dessous et laisser se former une atmosphère respirable au-dessus. Un concept des plus ambitieux qui prendrait au moins 200 années, comme l’a rapporté le Daily Beast. « L’intérêt réside principalement dans l’esprit d’exploration », s’est justifié Alex Howe.

Dans le même temps, il a chanté les louanges de ce que nous appelons la « gravité de la surface proche de la Terre, (autrement dit) une atmosphère suffisamment épaisse pour fournir une protection robuste contre les rayons cosmiques et les rayons UV par rapport à Mars et un temps de trajet plus court depuis la Terre ».

Si rendre Vénus habitable et la transformer en une terre faite pour l’Homme semble incroyablement difficile logistiquement et techniquement parlant, Janusz Petkowski, un astrobiologiste du MIT qui étudie Vénus, a expliqué que ce projet est tout de même « tout à fait envisageable ».

S’abonner
Notifier de
guest
2 Commentaires
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Katraz
Katraz
5 mois

200 ans ! a l’allure ou on vas sur terre pas sure qu’on y arrive et pourquoi changé de planète quand bien même on détruis la notre ! assumons donc nos actes et mourons dignement et avant de changer de planète faudrait déjà qu’on ai pris soin de la notre… Lire la suite »

Vincent
Vincent
5 mois

Ca paraît tellement improbable que les humains arrivent à s’auto-gérer pour éviter de détruire leur propre civilisation (car la planète nous survivra), que au point où on en est, ça paraît presque plus réalisable d’emballer une planète et projeter d’aller y vivre 😉