La NASA intensifie les efforts pour assainir le secteur de l’aviation. C’est justement dans cette optique que l’agence gouvernementale a financé des scientifiques pour mettre au point un avion totalement électrique, alimenté par de l’hydrogène sous forme de liquide cryogénique.

Petit point sur l’hydrogène

Les chercheurs qui ont obtenu ce financement de six millions de dollars, étalé sur trois ans, viennent de l’Université de l’Illinois. Un communiqué de presse publié par cette université révèle que ce projet, une fois concrétisé, pourrait changer à jamais le domaine de l’aviation.

En ce moment, l’hydrogène commence à gagner beaucoup de terrains dans plusieurs secteurs, notamment ceux de l’énergie et du transport.

Pour preuve, l’Europe est en train d’investir massivement dans la confection de systèmes éoliens-hydrogène. De plus, l’Allemagne vient de dévoiler un train fonctionnant totalement à l’hydrogène.

Toutefois, si l’hydrogène pénètre plus ou moins facilement dans les autres secteurs, il reste un secteur dans lequel son insertion est un peu plus… compliquée. Il s’agit du secteur de l’aviation.

Ce projet pourrait révolutionner le secteur de l’aviation

Les chercheurs auront pour objectif d’alimenter un avion avec uniquement de l’hydrogène

Le problème actuel est que les cellules d’hydrogène n’ont pas la densité d’énergie nécessaire pour alimenter un avion sans l’alourdir. Bien qu’en effectuant un refroidissement cryogénique de l’hydrogène, cela pourrait créer des piles à combustible assez compactes, il n’existe jusqu’à l’heure actuelle aucune technologie permettant d’alimenter un avion avec ces piles d’hydrogène. D’où le financement du projet des chercheurs par la NASA.

Kiruba Haran, un ingénieur en électricité participant au projet, a déclaré dans le communiqué de presse que : « Les progrès réalisés ces dernières années sur les machines et les entraînements non cryogéniques ont permis de rapprocher de la réalité la propulsion électrique des jets à réaction. Mais les systèmes cryogéniques pratiques restent le « Saint Graal » pour les gros aéronefs en raison de leur densité de puissance et de leur efficacité inégalées. Les partenariats qui ont été établis pour ce projet nous positionnent de manière à résoudre les importants problèmes techniques rencontrés le long de ce chemin.« 

Nous espérons ainsi bientôt voir un avion fonctionnant uniquement à l’hydrogène. Imaginez un peu si tous les avions suivaient le mouvement. En tout cas, cela ne serait pas un luxe pour notre écosystème et serait déjà un grand pas vers la résolution des problèmes environnementaux.

COMMENTEZ
3

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
redwitchTONIOLOGrandzebre Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Grandzebre
Invité
Grandzebre

« Hindenburg », 6th May 1937…

klippergg
Membre
klippergg

Bonjour, je ne comprend toujours pas pourquoi la société BMW qui à ma connaissance, a lancé des recherches sur la pile à hydrogène il y a plus de 40 ans et à ce jour on ergote toujours sur : hybride, électrique etc, avant de réaliser des avions à hydrogène on… Lire la suite »