—Rido / Shutterstock.com

Après les ravages sanitaires et socio-économiques causés par le Covid-19, chaque localité reprend peu à peu son quotidien et essaie de remonter la pente. Dans la ville de Nantes, une opération a été lancée. Elle se nomme Paysages nourriciers et a pour mission de transformer les espaces verts de la ville en potagers géants.

La maire de Nantes Johanna Rolland explique que cette initiative est née de l’urgence sociale, le Covid-19 ayant nui à de nombreux foyers en augmentant le taux de chômage autant que la détresse sociale et alimentaire. Cette détresse est telle que de nombreuses familles ne peuvent plus se nourrir convenablement et que les associations d’aide alimentaire tirent la sonnette d’alarme.

C’est de là qu’est née l’opération Paysages nourriciers. Dans plus de 50 sites éparpillés dans toute la commune, 250 jardiniers, assistés par des agriculteurs et des associations, vont transformer les pépinières, massifs de fleurs, parcs et autres jardins en potagers.

Au total, 25.000 m2 vont être investis pour planter « une tonne de pommes de terre, 500 courges, des haricots secs, des tomates, des courgettes, des betteraves, des choux », cite Positivr. Les Nantais espèrent tirer 25 tonnes de nourriture d’ici l’automne afin de pouvoir fournir environ 25 kg de légumes à 1.000 foyers nantais via les associations comme la Banque alimentaire, le Secours populaire ou encore Les Restos du cœur.

En plus d’être une action solidaire, la maire de Nantes explique que « ces paysages nourriciers ont une vertu pédagogique : suivre l’évolution des cultures, rappeler à quelle saison chaque légume se ramasse, les récolter de manière participative, les redécouvrir et apprendre à les cuisiner pour une alimentation saine, de qualité et locale ».

Et, cerise sur le gâteau, le Service des espaces verts et de l’environnement (Seve) a promis que tous les produits seront naturels et ultra-locaux, mais plus important encore « sans aucun pesticide ».

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de