Pixabay

Naissance à travers un pseudo-pénis

Cette naissance très bizarre concerne principalement les hyènes tachetées, difficilement observables à l’état sauvage. Leur pénis, qui peut atteindre les 18 centimètres de long, est en réalité un “pseudo-pénis” formé à partir d’un clitoris allongé. Il est donc considéré comme féminin, même s’il fait pratiquement tout ce qu’un pénis fait, les érections par exemple, à la différence qu’il ne produit pas de sperme. Ainsi, pour avoir des relations sexuelles, une hyène femelle doit rétracter son pseudo-pénis et le mâle pourra transmettre son sperme par le canal plus commun.

On en vient logiquement à l’épisode de l’accouchement qui vous fera certainement moins sourire. Épisode terrible puisque le petit pèse en moyenne 1.8 kilo et doit passer dans un trou d’à peine 2.5 centimètres de largeur. Pour une mère, la première fois est la pire, et on estime qu’il y a près de 60 % de chance que le petit se coince dans le pseudo-pénis, et meurt. Et s’il ne sort pas, c’est bien souvent fatal pour la mère. À noter que si tout se passe pour le mieux et que le bébé sort, il déchire en même temps le pseudo-pénis ; c’est alors qu’un patch extensible du tissu, ayant pour but de cicatriser l’intérieur, se met en place, facilitant ainsi les naissances ultérieures…

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de