Pixabay

Rheobatrachus – quand la grenouille avale ses enfants

Quand la bouche ne suffit pas, ces grenouilles optent pour une technique encore plus profonde : garder les enfants dans l’estomac. C’est une véritable couve gastrique, et en nombre car plus de 40 potentielles futures grenouilles sont conservées dans chaque individu.

La mère va ainsi pondre ses œufs de manière commune, mais elle les mange immédiatement après. Dans son estomac, c’est environ la moitié qui va se développer et prendre vie. L’acide gastrique de la mère tue une moitié, et l’autre développe des résistances avec un mucus contre l’acide. Mais cette protection empêche, dans le même, la mère de consommer pendant la gestation. Au fur et à mesure que les jeunes grandissent, l’estomac se remplie de plus en plus.

Malheureusement, les deux espèces qui faisaient ce type de gestation sont désormais éteintes depuis les années 1980. Mais, depuis 2013, les scientifiques tentent de ramener ces grenouilles à la vie en utilisant des techniques de clonage…

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de