Entre complots internationaux et hackers révolutionnaires, découvrez la série Mr. Robot

Acclamée par la critique, la série Mr. Robot a su séduire un grand nombre de spectateurs durant l’été 2015. Mélangeant complot, paranoïa, politique et économie, la série nous plonge dans une Amérique cynique, celle d’Elliot, le personnage principal, aussi malade que le monde qui l’entoure.

Créée par Sam Esmail et diffusée sur USA Network, cette série est aussi bien un thriller psychologique qu’une satyre sociale. Mr. Robot centre son histoire sur Elliot Alderson, un jeune informaticien new-yorkais enfermé sur lui-même. Constamment anxieux, il se drogue pour survivre à une dépression qui le ronge depuis de nombreuses années. Si le jour il occupe le poste d’ingénieur en sécurité informatique dans une grande entreprise nommée AllSafe Security, la nuit il hacke les comptes privés des personnes qu’il connaît ou qu’il suspecte d’avoir des activités criminelles. Alors qu’il est déjà sujet à de forts questionnements sur la société dans laquelle il vit, il est contacté par un certain Mr. Robot. Cet homme, un anarchiste, lui propose de faire partie d’une équipe de hackers nommée FSociety, qui n’a qu’un objectif : détruire les symboles capitalistes (banques, multinationales) pour rétablir un certain équilibre dans la société.

mr-robot-serie-titre

Si Mr. Robot a beaucoup surpris à sa sortie sur petit écran, de part son format et son esthétique, c’est parce que l’oeuvre devait originalement être développée en film mais le projet prenant trop d’envergure poussa son créateur à se tourner vers un format TV. Format que Esmail pense devoir étendre à quatre ou cinq saisons pour couvrir l’ensemble de son scénario.

Il aura fallu une centaine d’auditions au réalisateur pour trouver l’interprète idéal pour le rôle d’Elliot. En septembre 2014, la nouvelle tombe, le personnage est confié à Rami Malek, découvert dans The Pacific ou La Nuit au Musée. Malek, conscient de l’importance de son jeu dans le succès de la série, aura été mis au courant des différents rebondissements du show dès le début de la production.

mr-robot-casting

D’autres acteurs, tout aussi surprenants ont intégré l’équipe du film et parmi eux Carly Chaikin qui interprète Darlene, la soeur d’Elliot. Chaikin s’était surtout fait connaître en jouant un personnage haut en couleur dans Suburgatory, une série pour adolescents de ABC. Si sa présence a pu étonner au premier abord, elle s’est révélée légitime dans son rôle dès ses premières apparitions tant elle interprète parfaitement Darlene. Le recrutement de Christian Slater représente un autre choix déroutant de la part d’Esmail : l’acteur, dont la carrière s’était quelque peu fanée, interprète Mr. Robot, un des personnages les plus importants de la série. Le créateur du show aura donc cumulé les prises de risques pour arriver à regrouper un casting éclectique capable de se révéler si talentueux.

Dans Mr. Robot, on trouve des références à tout ce que le cinéma a pu apporter de positif au créateur de la série et notamment Fight Club (David Fincher – 1999) que l’on devine à travers les mouvements de caméra, dans la voix off, dans le cynisme des personnages et dans la reprise au piano du morceau des Pixies : Where is My Mind. Les plans sont travaillés au millimètre et le cadrage, si spécial, est toujours décalé par rapport à ce à quoi la télévision nous a habitué.

mr-robot-cadrage

La recherche d’Esmail vis-à-vis de Mr. Robot ne s’est pas arrêtée au scénario ou à la réalisation mais a continué jusqu’à la promotion de la série. Une promotion pour le moins originale qui a été discrètement confiée au bon vouloir des internautes sur les réseaux sociaux. C’est en voulant contrer une potentielle vague de téléchargement illégal qu’Esmail a mis à disposition l’épisode pilote de la série sur les plateformes de vidéo à la demande. Très vite, la série est devenue le sujet de nombreuses conversations sur Twitter, lui apportant une renommée méritée : 1,3 million d’Américains en moyenne se sont regroupés devant les épisodes et leurs critiques positives ont fait de Mr. Robot la première série à être approuvée à 100 % par les internautes du site Rotten Tomatoes. Enfin, USA Network a reconduit la série pour une seconde saison avant même la diffusion du pilote.

Mr. Robot est décidément un OVNI télévisuel : de son marketing peu conventionnel à son casting en passant par son esthétisme, tout est fait pour titiller la curiosité du passionné de série. Ce show qui a su nous surprendre recommencera, la première saison n’étant qu’une courte introduction à l’histoire qu’Esmail souhaite nous raconter. Quel épisode de Mr. Robot avez-vous préféré ?


Le voyage est court. Essayons de le faire en première classe.

— Philippe Noiret