― Dimitrije Ostojic / Shutterstock.com

D’après un rapport publié par l’organisation caritative internationale Oxfam, qui lutte contre les inégalités et l’injustice de la pauvreté, le monde se porterait beaucoup mieux sans les milliardaires. Chaque année, ces derniers investiraient dans des activités qui émettent une énorme quantité de gaz à effet de serre.

Plus de 2 billions de dollars investis dans des entreprises aux activités polluantes

Ce rapport a été publié le 6 novembre 2022. Selon l’organisation internationale, les investissements de 125 milliardaires dans le monde seraient à l’origine de l’émission de 393 millions de tonnes de gaz carbonique chaque année. Ainsi, chaque milliardaire est un million de fois plus polluant que 90 % des personnes ordinaires dans le monde.

D’après ce rapport, ces 125 milliardaires investissent jusqu’à 2,4 billions de dollars dans des entreprises industrielles polluantes. Chacun d’entre eux libère notamment trois millions de tonnes de gaz carbonique chaque année alors qu’un individu ordinaire n’en libère pas plus de trois tonnes par année en moyenne.

milliardaire
― Rawpixel.com / Shutterstock.com

De grands émetteurs de carbone

Les chercheurs notent que ce rapport ne prend pas en compte les émissions de carbone des milliardaires dans le cadre de leur vie privée. « Les modes de vie des milliardaires sont incroyablement intensifs en carbone et, selon nos recherches, le transport était l’activité la plus préjudiciable. Yachts, jets privés, hélicoptères et plusieurs voitures. Parmi ceux-ci, les yachts et les jets privés sont les éléments qui, proportionnellement, émettent le plus de CO2 et sont les plus inutiles », ont déclaré les auteurs du rapport.

Ashfaq Khalfan, directeur de la justice climatique à Oxfam, indique que l’inexistence des milliardaires aurait un immense impact au niveau mondial. De son côté, Beatriz Barros, chercheuse sur le genre et la justice environnementale à l’université de l’Indiana, explique que « se débarrasser des émissions de CO2 de 2 668 milliardaires serait bien plus important que de se débarrasser des émissions de CO2 de 2 668 personnes moyennes ».

Cette dernière indique qu’il faut exhorter les gouvernements à mettre en place des réglementations et des politiques qui obligent les entreprises à suivre, à déclarer leurs émissions et à fixer des objectifs climatiques fondés sur la science avec une feuille de route claire.

pollution
— VanderWolf Images / Shutterstock.com
S’abonner
Notifier de
guest
1 Commentaire
Le plus populaire
plus récent plus ancien
Inline Feedbacks
View all comments
Hannibal
Hannibal
26 jours

Raisonnement simpliste, la pollution directe engendrée par les milliardaires l’est probablement bien moins que les répercussions causées par la concentration de capital sur un aussi petit nombre de personnes. La concentration de ce capital empêche probablement ou tout du moins doit ralentir considérablement l’activité économique dans son ensemble et l’innovation… Lire la suite »