mollusque perle
— Kittisun / Shutterstock.com

Les perles figurent parmi les pierres précieuses les plus élégantes et intemporelles qu’une femme puisse porter. Mais avant de finir dans les plus belles parures, ces perles ont dû être soigneusement produites par les huîtres. La question est maintenant de savoir comment les huîtres fabriquent les perles.

Un mécanisme de défense pour les mollusques

Les perles sont vraiment des trésors uniques en leur genre. Alors que la plupart des gemmes précieuses proviennent des entrailles de la Terre, fabriquées par la pression et la chaleur pendant des millions d’années, les perles proviennent des entrailles des mollusques, comme les huîtres et les moules. Ce qu’il faut comprendre en premier lieu, c’est que les mollusques ont un corps mou et très fragile à l’intérieur de leur coquille rugueuse et rocheuse.

La fabrication des perles est donc essentiellement un mécanisme naturel que les mollusques ont développé pour protéger leur corps mou des irritants qui pénètrent dans leur coquille. Ainsi, lorsqu’une huître détecte la présence d’un parasite ou d’un déchet à l’intérieur de sa coquille, elle commencera à sécréter certains matériaux – de l’aragonite (un minéral carbonaté) et de la conchyoline (une protéine) – pour recouvrir l’irritant. Le parasite ou le débris – généralement du sable – devient alors le noyau de la perle.

Quant au matériau qui recouvre l’irritant, il s’agit de la nacre. Ce procédé de fabrication de la perle permet de réduire l’irritation et de sauvegarder les organes vitaux du mollusque. Pour obtenir une perle parfaitement formée, il faut attendre généralement entre deux et quatre ans. Cela dépend du taux de croissance de la nacre. Notons que la manière dont une perle est fabriquée est la même pour les perles développées naturellement et les perles de culture. La seule différence étant qu’avec les perles de culture, un perliculteur force l’intégration d’un irritant dans la coquille des mollusques.

perle mollusque
— Ron Ramtang / Shutterstock.com

Le procédé délicat d’extraction de la perle

Si le procédé de fabrication des perles par les mollusques nécessite déjà beaucoup de patience, la récolte des perles est encore un autre procédé particulièrement fastidieux. Une fois qu’une perle est complètement formée et suffisamment grosse pour être récoltée, l’étape suivante consiste à la retirer du mollusque. Il s’agit d’un processus extrêmement délicat qui nécessite beaucoup de délicatesse et de précision. Cela se fait généralement en plusieurs étapes et il faut en premier lieu ouvrir très doucement le mollusque, juste assez pour accéder à la perle.

La perle est ensuite retirée très délicatement à l’aide d’outils chirurgicaux spécialement conçus à cet effet. Si retirer la perle sans l’abîmer est très important, il est encore plus important de s’assurer que le mollusque ne souffre pas pendant le processus d’extraction de la perle. C’est important, car en fonction de la qualité de la perle récoltée, les perliculteurs utiliseront à nouveau le mollusque pour produire une autre perle. Enfin, la dernière étape avant que la perle n’arrive sur le marché est de la préparer pour la joaillerie.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments