molécules alcool galaxie
© GLOSTAR (Bruntaler et al. 2021, Astronomy & Astrophysics)

Des scientifiques ont fait une nouvelle trouvaille au sein de notre galaxie : des molécules d’alcool. Explications.

Une équipe de l’Institut Max-Planck de radioastronomie, en Allemagne, a découvert un véritable nuage de molécules d’alcool. Selon les spécialistes, il s’agit des plus grandes molécules d’alcool jamais trouvées dans l’espace. Elles se trouvent non loin du centre de la Voie lactée, près du Sagittaire B2, région interstellaire proche du Sagittaire A, supermassif trou noir caché au centre de notre galaxie.

Ce sont deux types d’alcool qui ont été découverts : de l’isopropanol, utilisé pour fabriquer du désinfectant pour les mains, et du propanol normal, cliniquement similaire. Des trouvailles qui vont permettre de mieux comprendre les régions d’incubateurs d’étoiles et donc mieux comprendre comment se forment les étoiles.

« La détection des deux isomères du propanol est particulièrement puissante pour déterminer le mécanisme de formation de chacun », a expliqué dans un communiqué Rob Garrod de l’université de Virginie, co-auteur de l’un des deux nouveaux articles publiés dans la revue Astronomy Astrophysics. « Parce qu’ils se ressemblent tellement, ils se comportent physiquement de manière très similaire, ce qui signifie que les deux molécules devraient être présentes aux mêmes endroits au même moment. »

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments