— B.Zhou / Shutterstock.com

Le coronavirus a pris une ampleur et causé des répercussions qu’aucun pays n’a pu imaginer. Du moins, aucun pays à part peut-être la Chine, si l’on en croit le raisonnement du Missouri qui a récemment porté plainte contre la Chine qu’il accuse de ne pas avoir joué franc jeu avec le monde entier.

Pour le Missouri, la Chine a volontairement omis de dire au monde à quel point le coronavirus était dangereux

D’après les informations de franceinfo, le procureur de l’État du Missouri, Eric Schmitt, a déposé une plainte au civil le mardi 21 avril 2020 contre le gouvernement, le Parti communiste, les institutions et autres responsables chinois. L’État américain accuse effectivement la Chine d’avoir, entre autres, « caché des informations cruciales » sur cette pandémie de coronavirus qui a actuellement infecté plus de 2,5 millions de personnes dans le monde et causé plus de 175.000 décès.

Pour le Missouri, en particulier, plus de 5.800 personnes ont été diagnostiquées positives au coronavirus dans cet État américain et au moins 177 morts ont été enregistrés jusqu’à ce jour. Pour le Missouri, la Chine a causé des « dommages » économiques et humains « irréparables » aussi bien sur son territoire que dans le monde.

Le Missouri engage la responsabilité de la Chine dans cette crise sanitaire mondiale

Les documents juridiques révèlent également que le fait que la Chine ait caché le niveau de gravité de cette maladie a conduit à « une pandémie mondiale inutile et évitable » qui a coûté la vie à plusieurs milliers de personnes et provoqué des ravages conséquents au niveau économique que le Missouri estime « à au moins plusieurs milliards de dollars », rapporte franceinfo.

Parmi les charges qui pèsent également contre la Chine figurent la « nuisance publique » et les « activités anormalement dangereuses ». Pour l’heure, le Missouri n’a pas précisé le montant des dommages-intérêts qu’il compte réclamer à la Chine.

Néanmoins, cette démarche de l’État américain est similaire aux accusations portées par le président américain Donald Trump qui a avancé que la Chine dissimulait les véritables répercussions du Covid-19 sur son territoire. Chose que Pékin nie sans réserve.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de