— Tooykrub / Shutterstock.com

C’est une nouvelle plutôt surprenante de la part du géant informatique américain. Alors qu’il planifiait déjà les futures sorties de ses produits phares (Xbox Series X, la tablette pliante Surface Neo ou encore la Surface Go 2), Microsoft a annoncé dans un communiqué fermer ses magasins pour de bon.

Une fermeture un an plus tôt

Il s’agit d’une étrange décision de Microsoft qui a annoncé vendredi 26 juin dans un communiqué que la marque allait fermer tous ses magasins aux États-Unis et dans le monde. Microsoft abandonne ainsi la vente physique de ses produits dans les Microsoft Store (l’équivalent des Apple Store). « Les membres de notre équipe de vente au détail continueront de servir les clients travaillant à partir des installations de Microsoft ou à distance et nous continuerons de développer notre équipe diversifiée à l’appui de la mission et des objectifs généraux de l’entreprise », a par ailleurs fait savoir David Porter, vice-président de Microsoft, au début de son communiqué

La marque entend ainsi rassurer ses employés (en télétravail jusque-là) en éliminant toute hypothèse laissant entendre que des licenciements interviendraient à la suite de cette décision. « Notre engagement à faire évoluer et développer des carrières à partir de ce bassin de talents diversifiés est plus fort que jamais », poursuit David Porter. 

Une situation que Microsoft ne serait pas en mesure de prendre alors que son marché se porte très bien. « Nous avons constaté une forte croissance sur Microsoft.com et nos vitrines numériques Xbox et Windows atteignant jusqu’à 1,2 milliard de clients par mois dans 190 magasins. » Des chiffres qui donnent le vertige mais qui témoignent aussi de l’ampleur des ventes en ligne, surtout depuis le début de la pandémie de Covid-19.

La pandémie de coronavirus aurait-elle accéléré cette décision ?

C’est ce que laisserait entendre ce changement de date dans le calendrier. À l’origine, ces fermetures devaient se dérouler l’an prochain. Mais d’après une source bien informée auprès du site The Verge, la pandémie de Covid-19 aurait accéléré la manoeuvre. Depuis les mesures de confinement (plus ou moins respectées outre-Atlantique), Microsoft n’a toujours pas rouvert un seul de ses magasins et n’avait pas non plus communiqué sur de possibles réouvertures. « [Notre] approche pour la réouverture des emplacements du Microsoft Store est mesurée et prudente, guidée par la surveillance des données mondiales, l’écoute d’experts en santé et sécurité publique et le suivi des restrictions des autorités locales », a fait savoir Microsoft au site The Verge

Une décision qui serait aussi guidée par les mesures sanitaires. Microsoft ne désirant pas faire machine arrière comme son confrère Apple fermé peu après sa réouverture après l’apparition de nombreux cas dans des zones plus laxistes en matière de confinement.

Désormais, ce sont quatre locations – New York, Londres, Sydney et Redmond campus – qui seront les seuls rescapés de Microsoft Store. Ces derniers sont destinés à devenir des centres d’expériences mais ne vendront plus de produits. Par ailleurs, les nouveaux produits de Microsoft, comme la Xbox Series X et la Surface Neo (reculée de plusieurs mois mais prévue pour cette année) ne seront pas vendus dans les magasins de la marque. 

Lancés en 2009, les Microsoft Store prennent fin afin de développer leurs services sur d’autres modes. 

Que vous inspire cette nouvelle décision de Microsoft ?

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de