— LightField Studios / Shutterstock.com

S’ils ont parfois une apparence très similaire, les micro-ondes et les fours sont deux appareils qui fonctionnent différemment. Si, effectivement, la nourriture cuite au four à micro-ondes est souvent plus fade, on peut cependant constater que, par rapport au four, il s’agit de l’option la plus rapide lorsqu’il s’agit de réchauffer ou même de cuire un plat. La question est maintenant de savoir pourquoi.

Deux appareils similaires, mais différents

Grâce aux nombreuses évolutions technologiques qui ont été réalisées au cours des deux dernières décennies, la vie dans de nombreuses sociétés humaines est devenue plus facile, notamment grâce à de nombreuses commodités, dont les micro-ondes et les fours. Si ces deux appareils ménagers ont à peu près la même finalité, ils fonctionnent de manière très différente. En effet, si tous deux servent à faire cuire et à réchauffer les aliments, la manière dont cela se produit à l’intérieur de ces appareils est très différente.

En ce qui concerne les fours traditionnels, il faut d’abord savoir qu’il existe deux types de fours : les fours à gaz et les fours électriques. Dans les deux cas, les fours fonctionnent soit en émettant un rayonnement thermique, soit par convection ; deux processus différents, mais qui ont la même finalité. Cette finalité est notamment de réchauffer l’air pour que cette chaleur soit transmise à la nourriture, et il s’agit d’un processus relativement lent.

Quant aux fours à micro-ondes, ils chauffent et cuisent les aliments en les exposant à un rayonnement électromagnétique dans la gamme des fréquences des micro-ondes. Les micro-ondes sont un type d’ondes pris en sandwich entre les ondes radio et le rayonnement infrarouge sur le spectre électromagnétique. Dans le cas des fours à micro-ondes, la fréquence d’onde couramment utilisée est d’environ 2,45 gigahertz. Les ondes dans cette gamme de fréquences ont une propriété intéressante : elles sont absorbées par l’eau, les graisses et les sucres.

Un appareil très rapide, mais qui présente plus d’inconvénients

Une fois absorbées, elles sont converties directement en mouvement atomique, c’est-à-dire en chaleur. Autrement dit, les micro-ondes créent de la chaleur directement dans les aliments, tandis que le four chauffe l’air d’abord, et c’est à l’air de chauffer les aliments. Si le micro-ondes l’emporte ainsi sur le four en matière de rapidité, l’usage du four n’est pas dénué d’intérêt. Premièrement, le four permet de cuire la nourriture de manière uniforme, ce qui n’est pas le cas avec le micro-ondes.

En effet, les plats réchauffés au micro-ondes ont tendance à ne pas être cuits uniformément, et cela s’explique par le fait que les ondes électromagnétiques rebondissent aléatoirement à l’intérieur de l’appareil. Même si l’appareil est doté d’un plateau tournant, cela reste non uniforme, car les ondes électromagnétiques agitent et chauffent rapidement l’extérieur des aliments sans y pénétrer plus profondément. Ajoutant à cela que les micro-ondes ont tendance à rendre certains aliments plus fades et moins sains. Sans oublier qu’il est impossible de cuisiner de nombreux plats au micro-ondes. Alors, dans ces cas-là c’est le four qui l’emporte.  

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments