Dans le but de redorer son blason, le service de véhicule avec chauffeur teste une nouvelle fonctionnalité. C’est la blogueuse Jane Wong, spécialiste en ingénierie inversée, qui avait fait la découverte en explorant l’application mobile d’Uber. La fonctionnalité est en cours de test auprès de certains utilisateurs. Elle donne la possibilité aux passagers d’activer l’enregistrement audio dans le cas où ils ne se sentent pas en sécurité.

La firme américaine compte ainsi rassurer ses clients avec cette nouvelle fonctionnalité. Dans la pratique, un passager qui se sent en danger peut activer l’enregistrement audio. Les équipes en charge chez Uber seront ainsi alertées. Ils prendront donc dans la foulée les mesures nécessaires pour mettre en sécurité le passager. Uber ajoute une couche de sécurité supplémentaire à son service de véhicule avec chauffeur. Cette nouvelle fonctionnalité vient en effet renforcer d’autres options déjà disponibles sur l’application mobile.

Uber renforce la sécurité des passagers

Le genre de service qu’offrent Uber et Lyft fait actuellement face à de nombreuses critiques. Leurs entreprises sont en effet souvent citées dans des affaires de meurtres ou d’agressions sexuelles. Leurs images se retrouvent ainsi ternies et les clients n’accordent plus une confiance aveugle à ces géants du service de véhicule avec chauffeur. En se retrouvant dos au mur, Uber multiplie les fonctionnalités pour assurer la sécurité des passagers.

Uber s’était inspiré de la firme chinoise Didi Chuxing, qui rencontre également le même problème que les entreprises américaines, afin de lancer sa nouvelle fonctionnalité. Pour le cas de la société chinoise, la mesure a été plus radicale. Toutes les courses sont en effet enregistrées sur un serveur et seule l’équipe de Didi Chuxing y a accès durant une période d’une semaine. Au-delà de ce délai, les fichiers s’effacent automatiquement si aucune plainte n’a été déposée.

Il est probable qu’Uber adopte le même processus dans le but de garantir une sécurité optimale à ses clients. Ces derniers devront cependant assimiler les fonctionnalités d’alerte disponibles sur l’application mobile. De plus, il est primordial qu’ils aient le bon réflexe lors d’une situation dangereuse.

Uber va-t-il regagner la confiance de ses clients ?

La firme américaine ne lésine pas sur les efforts et les moyens afin de mettre en place un service de véhicule avec chauffeur sécurisé. Ces derniers sont par exemple identifiables grâce à un code PIN unique à quatre chiffres. Le client peut ainsi authentifier si le conducteur est bel et bien celui qui doit assurer le trajet.

L’onglet « Safety Toolkit » lancé en 2018 permet aux passagers d’activer un bouton pour appeler la police, d’indiquer leur position à leur famille. L’une des fonctionnalités donne aussi l’occasion aux clients de signaler un incident durant le trajet. Reste maintenant à savoir si ces mesures de sécurité disponibles sur l’application mobile seront efficaces lors d’une situation dangereuse.

— Worawee Meepian / Shutterstock.com

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de