Chicago, États-Unis

En 1995, Chicago a fait face à une dangereuse vague de chaleur atteignant les 40 degrés Celsius et tuant 700 personnes. Et même si la ville traverse aujourd’hui un épisode de froid exceptionnel à cause du vortex polaire, les vagues de chaleur pourraient se multiplier dans les prochaines années. La ville est, en effet, située dans l’une des zones de chaleur les plus sévères d’Amérique du Nord, et l’humidité élevée pourrait également aider à provoquer des chaleurs extrêmes et dangereuses pour l’être humain.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments