Dubaï, Émirats arabes unis

En 2015, une étude du MIT a assimilé le golfe persique comme un point chaud régional, très vulnérable face aux variations climatiques. Selon les scientifiques, après 2070, des températures dépassant les 50 degrés seront fréquentes pendant les périodes estivales à Dubaï. Ces vagues de chaleur sont en réalité déjà bien présentes dans la ville des Émirats arabes unis, elles font changer les modes de vie de ceux qui y vivent, et si elles deviennent plus chaudes elles pourraient mener la ville à sa perte.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments