4 méthodes très simples pour améliorer considérablement votre faculté d’apprentissage

Mémoriser un texte par coeur est un processus qui peut se transformer rapidement en un long travail fastidieux. C’est pour résoudre ce problème qu’un groupe de scientifiques a concentré l’ensemble de ses recherches sur le moyen le plus efficace d’acquérir des connaissances. Le DGS vous invite à découvrir les capacités exceptionnelles de notre mémoire.

concept de connaissance
Le concept de connaissance via Shutterstock

Le champion Ed Cooke a créé une application dédiée à l’apprentissage, Memrise, celle-ci utilise un système de mnémonique (ensemble des procédés qui facilitent les opérations de la mémoire). Désormais associé à des scientifiques de l’université de Londres, ils recherchent ensemble le meilleur moyen d’améliorer leurs techniques. Les plus grands experts de la mémoire au monde réalisent des expériences afin de trouver le moyen le plus simple de mémoriser de nouvelles informations. Cela offre une vue fascinante sur le mode de fonctionnement de notre mémoire en action, que vous soyez un étudiant qui révise pour ses partiels, ou que vous ayez récupéré quelques touristes japonais, apprendre d’une nouvelle manière rend le processus moins douloureux.

La base de l’expérience menée était extrêmement simple : si les participants avaient une heure pour apprendre par coeur 80 mots que devaient-ils faire pour se les remémorer une semaine plus tard ? Une tâche d’autant plus difficile que ces 80 mots étaient tous d’une langue étrangère, le lituanien. Un groupe devait apprendre ces mots en utilisant une technique précise et était ensuite comparé à un autre groupe qui avait dû apprendre sans aucune technique. Malgré le fait que des scientifiques de renommée mondiale aient participé au concours, certaines approches ont échoué à apporter une quelconque amélioration au rappel de la mémoire. Et cela a pu démontrer à quel point il est difficile d’appliquer des théories scientifiques à la réalité de l’apprentissage. Il y a certains obstacles au processus, par exemple l’un des participants à l’étude s’est endormi lors de l’heure de mémorisation, malgré cela quelques équipes ont tout de même pu trouver des avantages en utilisant une association de plusieurs stratégies :

 

petite fille qui étudie
Une petite fille qui étudie via Shutterstock

Accepter l’ignorance 

Le meilleur moyen de se souvenir est de se tester constamment. Sans aucune formation préalable les participants ont étés forcés de traduire les mots lituaniens, ou en tout cas d’en découvrir le sens, et les premières études montrent que les erreurs initiales permettent cependant d’amener à la découverte du mot, mieux que si vous l’aviez étudié. Reconnaitre sa propre ignorance serait donc un excellent moyen d’apprendre. Plus une tâche est difficile à accomplir et plus elle retient votre attention pour construire des bases solides qui vous aideront à vous en souvenir par la suite.


Le tetanos qui a pourtant quasiment disparu des pays riches, tue encore 584 personnes par jour, soit 213 000 décès par an dans le monde.

— @DailyGeekShow