― Oliver Denker / Shutterstock.com

La Nasa estime que la Terre est bombardée par plus de cent tonnes de matériau issu de comètes ou d’astéroïdes chaque jour. Le 3 octobre dernier, une météorite est tombée dans le lit d’une habitante de la petite ville de Golden en Colombie-Britannique en plein milieu de la nuit.

La pierre a été découverte entre deux oreillers

Une météorite s’est écrasée dans le lit d’une femme au Canada. Ruth Hamilton a déclaré à la presse qu’elle n’avait jamais eu aussi peur de sa vie. Elle dormait profondément lorsqu’elle a été réveillée par un étrange bruit d’explosion à 23h25. En entendant ce bruit sourd, elle est sortie en sursaut de son lit. Après avoir allumé la lumière, elle a ensuite découvert un trou de la taille d’un poing dans son plafond.

La Canadienne s’est ensuite empressée de contacter le service d’appel d’urgence nord-américain. Alors qu’elle avait à peine commencé à parler à l’opérateur, elle a remarqué la présence d’une pierre entre ses deux oreillers. Le « morceau de roche noire, lisse mais anguleux » pesait plus d’un kilogramme et faisait la taille d’un poing.

La police est venue sur place pour découvrir la provenance de la pierre

La police est venue mener son enquête sur place. Un agent s’est entretenu avec les employés d’un site de construction voisin, pour savoir s’ils n’avaient pas déclenché des explosions la nuit du 3 octobre. Ayant assuré qu’aucune explosion n’avait eu lieu sur leur site, ils ont déclaré avoir vu une boule brillante dans le ciel.

C’est ainsi que le policier a découvert que la pierre qui est tombée dans la chambre de Ruth n’était autre qu’une météorite. Une équipe de l’université de Calgary, en collaboration avec l’université Western, est également venue à Golden, à la recherche de nouveaux fragments. Le 10 octobre dernier, l’équipe a trouvé une deuxième météorite pesant dans les 500 grammes, au nord-est de la ville.

Des cas similaires à celui-ci sont déjà survenus auparavant. Le 30 novembre 1954, une météorite a traversé le toit d’une Américaine nommée Ann Elizabeth Hodges, alors que celle-ci dormait dans son canapé. Malheureusement, cette dernière a été marquée par une blessure grave à la hanche.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de