À Melbourne, des feux de signalisation deviennent féminins pour l’égalité des sexes

L’égalité des sexes est un combat qui suscite de nombreuses actions et l’Australie a décidé d’y participer en menant une expérience atypique. Pour combattre les préjugés et rétablir une forme d’équilibre, une dizaine de feux de signalisation pour piétons de la ville de Melbourne ont vu leur design évoluer de sorte que la silhouette dessinée sur le feu n’est plus masculine mais féminine. Un geste anodin destiné à mettre fin à une discrimination invisible. 

Pourquoi les hommes de certains passages piétons sont-ils remplacés par des femmes ?

Ce petit changement aux grandes conséquences est à l’initiative du Comité de Melbourne, une organisation à but non lucratif et fait partie d’une mission menée par ses membres baptisée Égalité croisée. Afin d’assurer l’égalité des sexes mais surtout de donner aux femmes une représentation équivalente à celle des hommes, ils ont décidé de changer, pour un an, 10 lumières de passages piétons situés à l’intersection de deux rues du centre de Melbourne.

L’action est réalisée en accord avec le comité de la ville et elle n’a absolument rien coûté aux contribuables. C’est une compagnie d’électricité locale parrainant cette action qui a payé pour l’installation de ces silhouettes féminines lumineuses.

Pourquoi Melbourne a choisi de mener cette action ?

Dans une interview accordée à un journal local, la directrice générale du Comité Martine Letts a souligné que le fait de voir seulement des hommes représentés aux passages piétons était discriminatoire envers les femmes.  » L’idée est d’installer des feux de circulation avec la représentation des femmes  (…) pour aider à réduire les préjugés inconscients … « . Et si c’est la ville de Melbourne qui a été choisie, ce n’est pas par hasard.

Melbourne est réputée comme étant l’une des villes les plus agréables à vivre au monde et le Comité aimerait qu’elle devienne également la ville la plus égalitaire du monde. Le maire, Robert Doyle, s’est exprimé sur le sujet et si elle reste louable, ce genre d’action ne l’impressionne pas.  » Je suis pour faire tout ce que nous pouvons pour l’équité de genre, mais ça vraiment ? Malheureusement, je pense que ce genre d’exercices coûteux est plus susceptible d’apporter la dérision. »

Un changement qui n’est pas inédit

Ce n’est pas la première fois qu’un pays décide de modifier l’apparence de ses feux de signalisation. En 2014, la Nouvelle-Zélande était le premier pays à avoir mis une silhouette de femme sur 8 passages piétons de sa capitale, Wellington. La silhouette en question n’était d’ailleurs pas anodine car il s’agissait de celle de Kate Sheppard, une suffragette qui s’est battue pour le droit des femmes dans le pays et qui, par ses actions, fit que la Nouvelle-Zélande fut le premier pays au monde à accorder le droit de vote aux femmes en 1893.

Toujours en 2014, des silhouettes de femmes apparurent également sur les feux de passages piétons en Allemagne. L’initiative menée en Australie n’est donc pas inédite mais elle montre que l’égalité des sexes prend de plus en plus de place dans nos sociétés et que la rue est le premier lieu où celle-ci tente d’éveiller les consciences.


Les services secrets britanniques utilisaient leur sperme comme encre invisible

— @DailyGeekShow