— New Africa / Shutterstock.com

L’obésité est une condition pouvant entraîner de nombreux autres problèmes de santé, dont le diabète. Un médicament pour traiter le diabète pourrait pourtant être la clé pour lutter efficacement contre l’obésité. Selon une nouvelle étude, le sémaglutide serait en effet efficace pour favoriser la perte de poids comme aucun autre médicament ne pourrait le faire.

Un médicament qui changera la donne pour le traitement de l’obésité

Les chercheurs de l’université Northwestern, aux États-Unis, ont découvert que le sémaglutide – un médicament pour traiter le diabète de type 2 – est également utile pour favoriser la perte de poids. Selon les essais cliniques effectués par les chercheurs, une injection de sémaglutide une fois par semaine est liée à une réduction soutenue et cliniquement pertinente du poids corporel chez les participants adultes obèses. « C’est un traitement médical de l’obésité qui a conduit à une perte de poids de 10 % chez la majorité des patients, et de 20 % chez plus d’un tiers des participants. C’est le début d’une nouvelle ère », a déclaré Rachel Batterham, coauteure de l’étude.

Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont mené l’expérience sur 1 961 adultes âgés de plus de 18 ans et avec une ou plusieurs tentatives alimentaires antérieures pour perdre du poids. Les participants avaient un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30, ou un IMC de 27, mais avec un ou plusieurs problèmes de santé liés au poids. L’essai clinique a débuté en 2018 et a duré 68 semaines. Période durant laquelle les participants ont reçu hebdomadairement une injection de sémaglutide ou un placebo. Ils ont également participé à des séances de conseil pour adhérer à un régime hypocalorique et pour faire plus d’exercice.

Il a été constaté que les participants ayant reçu le sémaglutide ont perdu en moyenne 15 kilogrammes en 15 mois, tandis que ceux qui ont reçu un placebo n’ont perdu que 2,5 kilos. Selon les chercheurs, le sémaglutide a permis de détourner le système de régulation de l’appétit dans le cerveau, indiquant alors à l’estomac que l’on est déjà rassasié et favorisant ainsi la perte de poids. De manière générale, le médicament est jusqu’à deux fois plus efficace que les médicaments existants pour perdre du poids. En fait, ce traitement se rapproche de l’efficacité des interventions chirurgicales, ont expliqué les chercheurs. « Aucun autre médicament n’a réussi à produire ce niveau de perte de poids. Cela change vraiment la donne », a déclaré Rachel Batterham.

— staras / Shutterstock.com

Un médicament efficace, mais qui ne constitue pas une solution miracle pour lutter contre l’obésité sur le long terme

Témoignant auprès de la BBC et du New York Times, des participantes à l’étude ont confirmé que le traitement de perte de poids avec du sémaglutide était vraiment efficace. « Le médicament a changé ma vie et a complètement changé mon approche de la nourriture », a déclaré l’une d’entre elles. Elle a également expliqué que le traitement s’est fait sans effort et sans souffrance. Quoi qu’il en soit, elles ont également avoué leur inquiétude, dans la mesure où leur appétit est revenu une fois que les injections de sémaglutide ont cessé. À ce stade, apprendre à gérer son alimentation est donc essentiel, surtout dans la mesure où rien n’indique pour l’instant que le sémaglutide puisse être préconisé comme traitement sur le long terme.

Avec les preuves apportées par cette étude dont les essais cliniques ont été réalisés à l’international, le sémaglutide a été soumis à plusieurs organismes sanitaires pour obtenir une approbation réglementaire en tant que traitement de l’obésité. Si le médicament est approuvé, la production et la distribution du médicament seront notamment prises en charge par la société pharmaceutique danoise Novo Nordisk. C’est également cette entreprise qui a financé cette étude dont les résultats ont été publiés dans la revue New England Journal of Medicine. Novo Nordisk produit déjà le sémaglutide sous le label d’Ozempic depuis plusieurs années en tant que traitement pour le diabète type 2.

COMMENTEZ

avatar
  S’abonner  
Notifier de