— WION / YouTube

Après avoir contracté le coronavirus et avoir souffert de graves symptômes de la maladie, deux médecins chinois ont vu leur peau devenir noire. De nombreuses spéculations ont circulé sur l’état de ces deux médecins, et nombreux sont ceux qui ont affirmé que cela pourrait être irréversible.

Plusieurs théories soulevées quant à l’origine de leur changement de couleur de peau

Selon un reportage de Beijin TV, deux médecins chinois qui ont été infectés par le coronavirus ont survécu à la maladie mortelle, mais leur peau est devenue très sombre après avoir été placés sous assistance respiratoire. Il s’agit du Dr Yi Fan et du Dr Hu Weifeng, âgés de 42 ans. Ils ont tous deux reçu un diagnostic de Covid-19 le 18 janvier alors qu’ils travaillaient à l’hôpital central de Wuhan. En très peu de temps, les photos montrant les deux médecins avec la peau noircie ont fait le tour des réseaux sociaux. Malheureusement, nombreux sont ceux qui ont omis que leur état n’était pas permanent.

Quant à savoir pourquoi leur peau a autant noirci, leur médecin, le Dr Li Shusheng, a expliqué que cela était causé par des déséquilibres hormonaux après que leur foie a été endommagé par le virus. Le médecin a également expliqué que ces déséquilibres hormonaux se sont produits en raison d’un médicament qui avait été utilisé au début de leur traitement. Bien que le médecin n’ait pas identifié le médicament, le Dr Li Shusheng a dit que la couleur de peau des deux patients reviendrait à la normale une fois que leur foie aura commencé à fonctionner correctement.

Selon une autre théorie du Dr An Chuc qui est médecin légiste à Paris, ce changement inhabituel de la couleur de peau pourrait également être un dysfonctionnement causé par le coronavirus. « La coloration cutanée observée sur ces images est tout à fait compatible avec un dysfonctionnement du foie. En réalité, la peau n’est pas noire, mais de coloration jaune plus ou moins foncé », a-t-elle expliqué. « Le dysfonctionnement du foie peut être d’origine virale et dans ce cas, cela pourrait donc être dû au Covid-19. On retrouve ce genre de dysfonctionnement dans des hépatites virales, mais également en cas de toxicité médicamenteuse », a-t-elle ajouté.

Un rétablissement difficile pour les deux médecins

Par ailleurs, il faut également savoir que le cas des deux docteurs était très grave et qu’ils ont dû être mis sous respirateur pour assurer leur survie. Le Dr Hu, qui est urologue, a été alité pendant presque 100 jours ; et le Dr Yi, qui est cardiologue, est resté sous respirateur ECMO pendant 39 jours. Il est également intéressant de savoir que selon Metro, le Dr Yi et le Dr Hu ont tous deux travaillé avec le Dr Li Wenliang, celui qui a lancé l’alerte du coronavirus avant l’autorisation des autorités chinoises. Ce dernier a injustement été puni pour avoir averti le monde sur le danger du coronavirus, et il est malheureusement décédé de la maladie le 7 février dernier.

Actuellement, les deux médecins sont en train de se remettre de la maladie et ils ont retrouvé leur couleur de peau originelle. Une vidéo du Dr Yi Fan en a apporté la preuve. Dans cette vidéo, il démontre non seulement que sa peau a retrouvé sa couleur d’origine, mais il raconte également le calvaire de la maladie. Il a notamment expliqué que le traitement contre le coronavirus a fait des ravages sur sa santé mentale et qu’il n’a retrouvé que récemment sa capacité à parler. Pour l’instant, il est incapable de se déplacer seul hors de son lit. En ce qui concerne l’état du Dr Hu, le Dr Li a déclaré qu’il a été très affecté psychologiquement par la maladie, a rapporté Mail Online.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
0 Auteurs du commentaire
Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
trackback
Coronavirus - COVID-19 - Dailygeekshow.com Conséquence inattendue du coronavirus : la peau de deux médecins est devenue noire

[…] Vous pourriez lire l’article complet ici. […]