Pour l’instant, il n’existe pas encore de traitement systématique ou de vaccin contre le Covid-19. Ainsi, pour vaincre la pandémie, le respect des gestes barrières est la meilleure arme en notre possession. Pour appuyer ce fait, une étude réalisée par l’Organisation mondiale de la santé a démontré que le port du masque et la distanciation sociale peuvent réduire les risques de propagation de la maladie de 85 %.

Distanciation sociale, masque facial et protection oculaire : la trinité anti-Covid-19

Dans un premier temps, l’Organisation mondiale de la santé avait déclaré qu’il n’y avait pas suffisamment de données scientifiques solides suggérant que les personnes en bonne santé devraient porter des masques. L’organisme avait alors dit que seules les personnes malades ou celles ayant des contacts directs avec elles devaient en porter. L’OMS a cependant changé sa position sur le port de masques faciaux, suggérant qu’ils devraient être portés dans des situations où la distanciation sociale n’est pas possible pour aider à stopper la propagation du coronavirus.

Ce revirement intervient après la publication d’une étude réalisée par l’université McMaster au Canada, étude commanditée et financée par l’OMS. Selon les résultats de cette recherche, le port du masque pourrait réduire la propagation du Covid-19 jusqu’à 85 %, tandis que la distanciation sociale à 1 mètre la réduit de 82 % et le port de protection oculaire de 78 %. L’étude a également précisé que la distanciation sociale à 2 mètres était le geste barrière le plus efficace. Mieux encore, l’étude publiée dans The Lancet a démontré que la combinaison de ces trois gestes barrières offre une réduction substantielle de la propagation du Covid-19. Pour en arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé 44 études impliquant 25 000 personnes dans 16 pays et sur six continents.

Quoi qu’il en soit, il a été déclaré dans l’étude que même lorsqu’elles sont utilisées efficacement et en combinaison, aucune des interventions n’empêchera complètement la propagation du virus. Les auteurs de l’étude ont également précisé que les gestes barrières, notamment le port du masque, avaient un certain désavantage, dans la mesure où cela créait un faux sentiment de sécurité, poussant ainsi les individus à négliger certaines mesures comme l’hygiène. Par rapport à cela, Dr Derek Chu, auteur principal de l’étude, a déclaré dans un communiqué que « des mesures de base, comme l’hygiène des mains, sont également essentielles pour limiter la pandémie actuelle de Covid-19 et les épidémies futures ».

— Ander5 / Shutterstock.com

Selon l’OMS, le port du masque ne devrait plus se limiter aux personnels de la santé

Les chercheurs restent cependant optimistes quant à l’application des gestes barrières, et ils considèrent que cela peut considérablement ralentir la propagation du SARS-CoV-2, même sans vaccin. Les auteurs de l’étude ont également précisé que cette étude était nécessaire dans la mesure où cela allait permettre de prendre de meilleures décisions quant aux directives à donner sur les gestes barrières. « Ces preuves sont importantes pour soutenir les directives de la distance physique de la communauté et montrent que la réduction des risques est possible par la distance physique. De plus, cette découverte peut donner des informations par rapport à la levée des restrictions sociales et des moyens de rassemblement plus sûrs », peut-on lire dans l’article relatant les résultats de l’étude.

C’est donc en réponse à cette nouvelle étude que l’OMS a changé ses directives concernant le port de masques faciaux. Ces nouvelles recommandations au grand public indiquent qu’il est nécessaire de porter des masques lorsque la distanciation sociale n’est pas possible. C’est notamment le cas dans les transports en commun, les écoles, les églises, les magasins et autres environnements confinés ou bondés. Les recommandations indiquent également que les personnes à risque, notamment les personnes âgées ou ayant des conditions préexistantes, devraient porter des masques médicaux dans les endroits publics. Enfin, le port du masque pour les travailleurs dans le domaine de la santé doit être maintenu.

1
COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
First Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
First
Invité
First

Avec de la bonne volonté ,du discernment ,de la mesure et toute l’info s’y référant ,les personnes ne pouvant supporter le masque doivent porter une visière , des lunettes et des gants.