― Andrea Raffin / Shutterstock.com

Dans une nouvelle tribune, le réalisateur Martin Scorsese critique les plateformes de streaming et crie son amour pour le cinéma. Après s’en être pris aux productions Marvel, il fait de nouveau entendre sa voix sur les transformations que vit le cinéma.

À 78 ans, Martin Scorsese se lance dans une guerre qui semble malheureusement déjà perdue d’avance. Alors que la crise sanitaire a enterré les salles de cinéma et fait exploser les plateformes de streaming, le réalisateur américain espère inverser les tendances.

Il a publié en ce sens une tribune dans le Harper’s Magazine dans laquelle il rend hommage au cinéma de Federico Fellini. Il « déplore la rareté de ces auteurs, devenus des perles rares dans une industrie qui ne jure que par l’argent », indique Konbini. Selon lui, « les personnes qui ont pris le contrôle des médias » ne connaissent rien à l’histoire de cette forme d’art.

Par ailleurs, le fonctionnement des plateformes de streaming basé sur les algorithmes fait perdre une certaine magie du cinéma qu’il aimait tant. Au contraire de la programmation qui permet de partager « ce que vous aimez et ce qui vous inspire. Les algorithmes, par définition, sont basés sur des calculs qui considèrent les spectateurs comme des clients et rien d’autre. »

Toutefois, il justifie ses propos en se plaçant du côté des spectateurs et non pas des réalisateurs. En effet, pour ces derniers c’est une véritable aubaine qui se présente à eux, comme il a eu l’opportunité de réaliser son film The Irishman pour Netflix en 2019.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de