Martin explore la relation de l’Homme avec la nature dans de doux clichés oniriques

Martin, un jeune et talentueux photographe, explore la relation unissant l’Homme à la nature dans une série de photographies empreinte d’une douceur et à l’aspect onirique. Nous vous présentons son travail. 

C’est dans sa série « I Found the Silence » que le photographe tchèque Martin Stranka explore avec poésie les relations unissant l’Homme à la nature. Pour cela, il place ses modèles au sein d’un univers surréaliste où l’humain ne fait qu’un avec les animaux et les éléments naturels qui l’entourent. On ne voit que rarement le visage de ses modèles et ce choix n’est pas anodin : c’est une façon subtile et désarmante de nous faire réfléchir à notre place dans le monde. Et d’une certaine façon, de nous rappeler que c’est nous qui appartenons à la Terre, et non pas la Terre qui appartient à l’Homme.

Close #martinstranka

Une photo publiée par Martin Stranka (@martinstranka) le

Ces clichés sont tout simplement superbes. Empreints d’une poésie et d’une douceur désarmante, ils nous plongent dans un univers surréaliste qui laisse rêveur. A la rédaction, nous apprécions particulièrement les photographies dans lesquelles on voit des animaux et on tient à féliciter Martin pour sa vision unique de la relation unissant l’Homme à la nature et son talent de photographe. Si ces clichés vous ont plu, découvrez ceux de Daria qui magnifient la complicité qui lie les femmes et les animaux.


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux