Alors que le monde court de plus en plus vers la technologie, la numérisation des données et privilégie tout ce qui est manuel, physique au numérique, certains secteurs disent « non » à cette évolution. Non pas parce que la technologie est mauvaise mais parce que, quand elle est trop compliquée, au lieu d’être serviable, elle devient dangereuse. C’est le cas notamment de la relation entre la marine américaine et les écrans tactiles.

Les navires destroyers retourneront aux contrôles physiques

Un rapport récemment paru dans USNI News a effectivement annoncé que la marine américaine va désinstaller les écrans tactiles du bord de ses navires destroyers et retourner aux contrôles physiques. Cette décision sera effective dès l’été prochain durant lequel la marine réaménagera sa flotte de destroyers DDG-51 d’un système de contrôle physique de l’accélérateur et de la barre.

Cette décision vient en réponse à de nombreux problèmes rencontrés par la marine américaine avec les écrans tactiles. Ces derniers ont effectivement déjà entraîné plusieurs accidents mortels parmi les navires.

La marine ôtera les écrans tactiles de ses navires destroyers.

Plus de mal que de bien

En effet, les problèmes ont commencé dès 2017 où il s’est produit deux accidents mortels impliquant des navires destroyers. En juin 2017, 7 marins ont trouvé la mort quand l’USS Fitzgerald est entré en collision avec le porte-conteneurs MPV AVX Crystal. En août 2017, une autre collision eut lieu entre l’USS John S. McCain et le porte-conteneurs Alnic MC qui causa la mort de 10 marins américains.

Le lundi 05 août 2019, la National Transportation Safety Board a publié un rapport sur l’incident de l’USS John S. McCain. Selon le NTSB, la cause probable de l’incident était « un manque de supervision opérationnelle efficace du destroyer par la marine américaine ». Mais l’agence a également identifié une autre cause : les commandes du papillon des gaz et de l’écran de pilotage étaient trop compliquées.

Plusieurs accidents mortels ont eu lieu depuis 2017.

Les voitures dotées d’écrans tactiles sont-elles vraiment sûres ?

Le contre-amiral Bill Galinis a effectivement déclaré lors d’un discours rapporté par USNI News que la classe DDG 51 avait été dotée d’un système de commande de barre « trop complexe avec les écrans tactiles sous verre et tout ce genre de choses ».

Par conséquent, la marine américaine préfère retourner aux bonnes vieilles pratiques traditionnelles manuelles pour assurer la sécurité de ses marins. Mais cette situation soulève une question : Si, dans la vaste mer, les écrans tactiles peuvent causer des accidents mortels, n’en sera-t-il pas plus dangereux sur les routes avec les voitures dotées de ces mêmes technologies ?

Si les experts de la marine trouvent les écrans tactiles compliqués à utiliser, le risque d’accident ne sera-t-il pas accru pour les automobilistes utilisant cette technologie ?

COMMENTEZ
1

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
1 Fils de commentaires
0 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
1 Auteurs du commentaire
T]osh`iki Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
T]osh`iki
Invité
T]osh`iki

Je crois pas avoir vu pour le moment d’écran tactile à la place d’un volant dans une voiture, mais si c’est le cas oui il y a des chances que cela soit plus dangereux