Considéré comme l’un des plus grands trésors culturels de l’Irlande, le Livre de Kells fascine les historiens depuis des décennies et se distingue notamment par la qualité de ses illustrations et la finesse de sa conception. Cette merveille vient d’être numérisée en haute définition et est désormais consultable en ligne.

 

Le mystérieux Livre de Kells fascine les historiens depuis des décennies

Chef-d’œuvre composé de 680 pages, le Livre de Kells aurait vraisemblablement été composé sur l’île écossaise d’Iona en 806, puis transféré au monastère de Kells, en Irlande, à la suite d’un raid Viking. Constitué principalement de copies des quatre évangiles, et d’index appelés « tables canoniques », le manuscrit est censé avoir été fait principalement pour être exposé, et non pour être lu à haute voix. Ce qui expliquerait pourquoi les images qu’il contient sont élaborées et détaillées, et certains passages des textes qu’il contient répétés sur plusieurs pages.

Chaque année, près d’un million de visiteurs se rendent à la Bibliothèque du Trinity College de Dublin pour y admirer l’ouvrage. Mais grâce au travail acharné de nombreux spécialistes et historiens, il n’est désormais plus nécessaire de se rendre dans la capitale irlandaise pour voir ce fabuleux artefact historique, puisque les pages de l’ouvrage ont été récemment numérisées en haute définition. Agrémentées de nombreux commentaires d’historiens, elles sont désormais consultables gratuitement en ligne.

 

Une merveille culturelle numérisée en haute définition et consultable en ligne

Aujourd’hui, symbole incontournable de la culture irlandaise, ce manuscrit fabriqué à l’aide de techniques ancestrales a relativement bien traversé les siècles. Mais en dépit du soin particulier apporté à sa conservation, cet ouvrage millénaire a perdu une trentaine de feuillets, et ses bords ont été sévèrement rognés lors d’une reliure au XIXe siècle. Quoi qu’il en soit, il reste selon les professeurs Moss et Ryan, du Trinity College « l’un des témoignages historiques les plus impressionnants et les mieux conservés de l’époque du manuscrit enluminé ».

Comme le précise le site web du Trinity College, le Livre de Kells a été numérisé à l’aide « d’une technologie d’imagerie de pointe » offrant à ce jour « la reproduction la plus fidèle de ses pages », et consulter cette version numérique constitue la façon la plus indiquée d’admirer ses « innombrables subtilités et enluminures exquises » qui « conduisent l’esprit sur les chemins de l’imagination », si vous n’avez pas encore eu l’occasion de vous rendre à Dublin pour le voir de vos propres yeux.

Pour tenter de percer les mystères du Livre de Kells, vous pouvez consulter sa version numérique en ligne et également lire notre dossier lui étant consacré.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de