Image d’illustration ― Mopic / Shutterstock.com

En attendant l’arrivée des voitures volantes, nous pourrions bientôt voir les drones se multiplier dans les villes. Ces objets volants sont devenus très populaires au cours de ces dernières années. Récemment, le géant de l’e-commerce Amazon a obtenu le feu vert de la Federal Aviation Administration, le régulateur américain de l’aviation, pour tester son service de livraison par drone Prime Air aux États-Unis.

Notons que le géant américain travaille sur ce projet depuis plusieurs années. Par ailleurs, il avait déjà dévoilé un prototype de drone de livraison au cours du mois de juin 2019. Cependant, tout comme ses concurrents, son projet était également ralenti par les restrictions imposées par la réglementation sur l’utilisation des drones dans les zones urbaines. Il est par exemple interdit de faire voler les drones de nuit ou en pleine ville sans la surveillance d’un opérateur dans certains pays.

Bien heureusement, ces restrictions ont été assouplies l’année dernière. L’aviation civile américaine a donc commencé à octroyer des licences de transporteur aérien à différentes entreprises. Pour Amazon, cette certification est une étape importante pour Prime Air. « Cette certification est une étape importante pour Prime Air et indique la confiance de la FAA dans les procédures d’exploitation et de sécurité d’Amazon pour un service de livraison de drone autonome qui livrera un jour des colis à nos clients du monde entier », a déclaré David Carbon, vice-président de la filiale du géant de l’e-commerce.

Pour l’instant, Amazon n’a pas encore indiqué quand et où auront lieu ses premiers tests. La firme affirme juste qu’elle continuera de développer sa technologie et qu’elle continuera de collaborer avec la FAA ainsi que d’autres régulateurs de l’aviation du monde entier pour pouvoir effectuer des livraisons en seulement 30 minutes.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de