Le jeudi 28 novembre, la revue Prescrire a révélé une nouvelle liste de 105 médicaments « plus dangereux qu’utiles » à éviter à tout prix. En effet, ils peuvent entraîner d’importants et disproportionnés risques sanitaires chez les patients qui en prennent. Parmi eux, 92 sont commercialisés en France.

DES MÉDICAMENTS « PLUS DANGEREUX QU’UTILES »…

Solutions contre le mal de gorge, contre la toux, argiles contaminées au plomb. Au total, douze médicaments ont été ajoutés à la liste noire des médicaments les plus dangereux de la revue Prescrire. Ce sont des médicaments jugés « plus dangereux qu’utiles« .

Parmi eux, le Ginkgo biloba (de la marque Tanakan), pour les troubles cognitifs (mémoire, concentration) des personnes âgées, a été ajouté. Ce médicament peut également être combiné avec d’autres molécules. On parle alors de Ginkor fort. Censé réduire l’insuffisance veineuse, il est jugé par les spécialistes comme étant « sans plus d’efficacité ».

Les nouveaux médicaments ajoutés sont surtout des sirops contre la toux, dont Clarix pour toux sèche chez les enfants et Vicks, sirop pectoral 0,15 % pour adulte et à base de pentoxyvérine. Il s’agit d’un antitussif qui « expose à des troubles cardiaques et à des réactions allergiques graves », explique la revue.

Par ailleurs, les argiles médicamenteuses, comprises dans le Smecta, utilisé par atténuer les troubles intestinaux dont les diarrhées, sont ajoutées à la liste. La revue explique que ces argiles sont contaminées au plomb. Voici leurs noms précis : Attapulgite (Actapulgite, ou en association dans Gastropulgite), la Diosmectite (Smecta ou son générique), Rennieliquo, Bedelix (à base de monmectite, également présente dans le Gelox ou le Kaolin que contiennent Gastropax et Neutroses).

La liste 2020 de la revue Prescrire, qui recense désormais 105 médicaments à ne pas utiliser, dont 92 commercialisés en France, a été réalisée après huit années d’études et d’analyses. Elle est régulièrement actualisée, certains médicaments étant enlevés, et d’autres ajoutés. Le plus inquiétant est qu’ils sont encore commercialisés alors qu’ils sont à l’origine de graves effets secondaires pour la santé des patients.

— nokwalai / Shutterstock

…QUI ENTRAÎNENT « MORTALITÉ, HOSPITALISATIONS OU EFFETS NOCIFS GRAVES OU GÊNANTS »

Parmi les nouveaux, le Maxilase et ses équivalents, utilisés pour soulager les maux de gorge, sont visés car ils peuvent provoquer des réactions allergiques parfois graves, voire mortelles. Un décès avait d’ailleurs été enregistré en 2017, en France, après la prise de ce médicament. Une des raisons pour lesquelles l’Agence du médicament souhaite le voir retirer de l’accès libre en pharmacie.

Le Tanakan peut également engendrer de graves risques pour la santé des patients, tels que hémorragies, troubles digestifs ou encore convulsions.

Par ailleurs, un corticoïde en pulvérisation buccale, le Tixocortol (présent avec la chlorhexidine dans le Thiovalone et ses équivalents), est aussi à l’origine de graves réactions allergiques, tout comme le sirop pour la toux Vicks, prescrit aux adultes.

Ainsi, la grande majorité des médicaments visés dans cette liste sont à l’origine de « causes de mortalité, d’hospitalisations ou d’effets nocifs graves ou très gênants, largement évitables« , explique Prescrire. « Ce ne sont pas forcément de futurs Mediator au centre de scandales et de procès impliquant notamment une firme et l’agence du médicament. Surtout si tous les acteurs de santé réagissent à temps », ironise-t-elle également.

4
COMMENTEZ

avatar
2 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
ZewiDrMichel52LaurentThorgalbator Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Thorgalbator
Membre
Thorgalbator

Ces médicamants jugés dangereux par les lobbies pharmaceutiques sont en fait des médicaments peu chers , efficaces qui ont fait leurs preuves depuis plus de 50 ans… mais les affaires sont les affaires…Il faut que les patients paient cher pour retomber malades et ingurgiter d’autres potions nouvelles et douteuses…A mo âge selon les agences de santé et après avoir vécu dangereusement selon les normes sanitaires du jour , je devrais etre 6 pieds sous terre. eh bien non je suis encore là et les médicaments je n’ai pas plus besoin que cela et je me maintient en état envers et… Lire la suite »

DrMichel52
Invité
DrMichel52

Tout à fait d’accord avec Thorgalbator. La prise occasionnelle de Smecta est sans danger. Pour s’intoxiquer au plomb, il faudrait en prendre CHAQUE JOUR une GRANDE QUANTITÉ, et ce pendant plusieurs années… Mais ce médicament n’est pas assez cher (sic !) et doit être remplacé par des pharmacopées plus rentables… Remarque : Il est certainement beaucoup plus dangereux de voyager en voiture (environ 4000 morts par an…) que de se soigner épisodiquement avec du Smecta. Et je ne parlerai pas du thon radio-actif (légèrement)…Si, si, j’ai un compteur Geiger et ai fait des mesures personnelles … Je suis sans illusion… Lire la suite »

Laurent
Invité
Laurent

Liste exhaustive, svp

Zewi
Invité
Zewi

Le lien est dans l’article!