Ce moteur de recherche solidaire et made in France a récolté plus d’1 million d’euros pour des ONG !

Faire un geste uniquement en surfant sur Internet, c’est désormais possible ! Grâce à ce moteur de recherche solidaire et responsable, les utilisateurs peuvent financer les projets sociaux environnementaux de leur choix. La recette a fait ses preuves : plus de 1 200 000 euros ont déjà été récoltés à ce jour !

 

Une action solidaire dans multiples domaines.

Mécénat Chirurgie Cardiaque, Arutam Zéro Déforestation, Association Petits Princes, Mouvement Colibris, Terre & Humanisme, ce sont tant d’associations caritatives déjà aidées par les recherches en ligne du nombre croissant d’utilisateurs de la plateforme… gratuitement!

Selon les données du site, une personne naviguant sur Internet pendant un an rapporterait près de 15 euros en placements publicitaires. C’est en partant de ce constat que deux jeunes ingénieurs français, Clément Le Bras et Marc Haussaire, ont eu une idée en 2015: pourquoi ne pas reverser une partie de ces bénéfices à des associations responsables ?

Le concept est simple : à chaque recherche, on récolte des « gouttes d’eau », véritable monnaie virtuelle, convertie par le navigateur en argent concret plus tard, une fois que l’utilisateur aura choisi à quel organisme remettre cet argent.

« Lilo » qui signifie « qui est généreux » en Hawaïen, connait tout de même un petit succès en France malgré l’ascension d’autres moteurs de recherches tricolores (comme Qwant) : avec 676 000 utilisateurs par mois 4000 de plus chaque jour, et 30 millions de recherches mensuelles, Lilo tend à s’imposer dans le paysage français.

© Pexels

 

Pertinent … et engagé jusqu’au bout !

Grâce à un contrat de location de la même technologie que les plus grands moteurs de recherche tels Google, Lilo ne perd pas en pertinence et permet de faire des recherches avec tout autant de facilité, ainsi que d’obtenir des résultats quasi semblables à ceux de ses ainés.

Et ce n’est pas tout! L’entreprise est également un navigateur éthique, qui ne cherche pas à faire de l’argent sur le dos de ces utilisateurs et respecte la vie privée de ses utilisateurs : le moteur de recherche s’est même positionné  en faveur du respect de la vie privée en ne collectant pas de données et en agissant contre le tracking publicitaire. « Grâce à notre appli Lilo protect, l’ordinateur est régulièrement nettoyé des cookies inutiles » garantit Marc Haussaire, le cofondateur.

Lilo se veut également être une communauté d’échange et de partage, c’est la raison pour laquelle l’utilisateur peut soumettre ses idées de projet à parrainer. C’est également dans ce but que Lilo a ouvert un service de messagerie, qui propose de faire des économies de CO2 en stockant les pièces jointes dans un endroit unique pouvant être ouvert par différentes personnes, évitant ainsi des envois multiples de pièces jointes pas forcément consultées.

Malgré cet engagement, qui garantit tout de même une démarche plus éthique que ce qu’il se trouve globalement sur le marché de nos jours, nous aurions apprécié une initiative 100 % morale et non mercantile… Un jour peut-être ?


Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux