Pour la toute première fois, LEGO lance une collection de briques faites de matière végétale

La canne à sucre va s’inviter au milieu des petites briques de LEGO. La firme a annoncé sa toute première collection de pièces issues du développement durable et réalisées à partir de canne à sucre. Une initiative qui s’inscrit dans un vaste programme que souhaite concrétiser l’entreprise. 

 

EN QUOI SONT RÉALISÉES CES NOUVELLES PIÈCES ?

Pour réaliser ces pièces issues du développement durable, LEGO a choisi de faire appel à la canne à sucre. C’est plus précisément l’éthanol produit à partir de la canne à sucre qui est utilisé afin de créer du polyéthylène plastique. Possédant les mêmes propriétés que le plastique d’origine, ces nouvelles briques seront fabriquées à partir de plantations durables certifiées par la norme Bonsucro Chain of Custody Standard.

Pour rendre hommage à ces nouvelles origines végétales, LEGO proposera comme première gamme issue du développement durable des éléments botaniques sous différentes formes : buissons, feuilles, arbres…

 

JOUER (ET FABRIQUER) DE MANIÈRE PLUS RESPONSABLE

C’est dans les mois à venir que ces pièces végétales vont être commercialisées sans date précise pour l’instant. Cette collection bioplastique n’est toutefois que le premier pas fait par la firme vers un objectif que s’est fixé LEGO. D’ici 2030, la firme souhaite que tous ses produits (briques comme emballages) soient réalisés avec des matériaux durables.

Tim Brooks, Vice-président de la Responsabilité Environnementale de LEGO, s’est exprimé sur le sujet : « Au sein du Groupe Lego, nous voulons avoir un impact positif sur le monde qui nous entoure, et nous travaillons dur pour créer de superbes produits ludiques pour les enfants en utilisant des matériaux durables… C’est un premier pas important dans notre engagement ambitieux de fabriquer toutes les briques LEGO en utilisant des matériaux durables ».

 

UN NOUVEL EFFORT ENVIRONNEMENTAL ?

Même si ces briques représentent une première, elles sont loin d’incarner la première démarche environnementale menée par LEGO. En 2017, l’entreprise marquait déjà les esprits en faisant appel pour la totalité de ses besoins en énergie à des sources renouvelables.

Elle s’est également associée à l’association WWF en promettant de réduire ses émissions de CO2 et en marquant son engagement envers la lutte contre le réchauffement climatique. En plus d’être leader dans le domaine du jouet, LEGO veut être un modèle sur le plan environnemental en prouvant à tous que jouer de manière responsable est possible.


L’épinard n’est pas riche en fer. Désolé Popeye.

— @DailyGeekShow