Egas Moniz

Egas Moniz Wikipédia

Egas Moniz était un neurologue et psychochirurgien portugais. Il a reçu le prix Nobel de médecine en 1949 pour ses travaux sur l’angiographie et la lobotomie. L’angiographie s’utilise encore aujourd’hui, en dernier recours, dans l’imagerie médicale pour permettre de voir les vaisseaux sanguins non visibles en radiologie. Mais sa deuxième découvert, la lobotomie, fait polémique. Actuellement, cette technique est totalement interdite en médecine, jugée trop barbare. Mais à l’époque ce fut une révolution. Egas Moniz procède à sa première lobotomie en 1936, à Lisbonne.

Jusqu’en 1956, les spécialistes ont sectionné des parties du cerveau de patients atteints de maladies psychiatriques pour les soigner. Egas Moniz préconisait aussi cette technique sur les homosexuels, jugeant l’homosexualité comme une maladie mentale. A l’époque, cette technique était considérée comme un « traitement de pointe » et des milliers de patients ont été « soignés » avec. Bien que l’attribution du prix Nobel de médecine à Egas Moniz soit aujourd’hui contestée, le comité ne souhaite pas le lui retirer considérant qu’il n’y a « aucune raison d’indignation face à ce qui a été fait dans les années 40, car à cette époque il n’y avait pas d’autre alternative« .

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments