Les lapins font partie des animaux de compagnie les plus appréciés et les plus recherchés. Hors, de récentes recherches menées par des vétérinaires de The Royal Veterinary College ont montré que les soins que certains propriétaires leur apportent au quotidien ne sont pas suffisants. Par manque d’attention, ils souffrent de malnutrition et développent davantage de maladies.

Le manque d’attention envers les lapins domestiques entraînerait des conséquences dramatiques

Afin de réaliser cette étude, des vétérinaires de The Royal Veterinary College ont réalisé des tests sur près de 6000 lapins de compagnie. Ceux-ci souffraient d’un manque d’attention et d’une faible alimentation au quotidien.

En Grande-Bretagne, les lapins de compagnie sont extrêmement présents depuis les années 1800. De nos jours, 60 races sont reconnues par le British Rabbit Council. Les conditions de vie désastreuses de certains lapins ont donc fortement inquiété les chercheurs. En effet, ces conditions de vie désastreuses ont alors provoqué une pousse excessive des ongles et des dents, sans que leur propriétaire ne se soit plus particulièrement inquiété.

Tous ces facteurs ont entraîné la mort de plusieurs lapins de compagnie. En effet, majoritairement isolés, les mouches peuvent plus facilement pondre des oeufs dans leur fourrure. Les larves produites s’y gangrènent et finissent par manger leur chair. Les chercheurs ont remarqué que certains tombaient rapidement malades. Ils souffraient principalement d’anorexie, de maladies dentaires, de brûlures d’estomac ou encore de problèmes respiratoires.

Les lapins de compagnie ont donc besoin d’un entretien quotidien important

L’exemple des lapins à tête de lion montre bien qu’il est important d’entretenir parfaitement au quotidien son lapin de compagnie. En effet, ceux-ci se sont avérés être très sensibles et très touchés par des problèmes dentaires entraînant un fort manque d’appétit. Cette race de lapins est caractérisée par une tête particulièrement plate. Une morphologie les rendant plus exposés aux problèmes respiratoires.

Autre fait inquiétant : trois quarts des propriétaires interrogés pour cette étude ont révélé ne pas connaître le poids et l’état de santé actuels de leur lapin. 28 % de ces animaux étaient d’ailleurs enfermés dans des cages bien trop petites par rapport à leur taille. De plus, au Royaume-Uni, 54 % d’entre eux sont isolés, selon une étude réalisée par le Dispensary for Sick Animals (PDSA).

Joanna Hedley, une des vétérinaires ayant participé à cette étude, a montré qu’il serait important de réaliser des contrôles en ce qui concerne l’élevage, le régime alimentaire et la santé. Ainsi, elle explique qu’il faut mettre en place « une meilleure éducation des propriétaires (pour) améliorer la santé et le bien-être des lapins dans les années à venir« .

Dan O’Neill, un autre vétérinaire de l’étude, explique d’ailleurs à ce sujet que les lapins de compagnie n’ont pas uniquement besoin de vulgaires entretiens ou de peu de nourriture. « Nous savons maintenant que ce niveau de soins est totalement inacceptable », précise-t-il. Aucune isolation de l’animal ne devrait être tolérée. « Les lapins ne manifestent pas leurs souffrances comme les autres animaux », ajoute-t-il. Chaque propriétaire doit donc veiller quotidiennement et avec attention à ce que l’animal soit en excellente santé, celui-ci n’exprimant pas ouvertement sa souffrance.

COMMENTEZ
4

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
3 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
1 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Christina NilssonathenaKATINOU Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
KATINOU
Invité
KATINOU

Moi mon lapin nain a un bouquet de persil plat tous les matins des feuilles de céleri une rondelle de banane et du foin et des granulés et se fait limer les dents une fois par an (117€)

athena
Invité
athena

Il y a même des c… qui croient qu’un lapin ne boit pas ! alors que tout être vivant s’hydrate ! Encore une espèce animale qui n’a pas les moyens de se défendre, meurt en silence (et en souffrance) parce que trop peu de gens sont responsables de leurs actes… Lire la suite »