— gvictoria / Shutterstock.com

Selon l’UNESCO, près de la moitié des 6000 langues parlées à ce jour dans le monde sont menacées par la disparition (le nombre de langues, selon la prise en compte des dialectes et diverses variations, oscille entre 6 000 et 10 000). Dans un siècle, 50 % des langues devraient avoir disparu.

Cette statistique devrait culminer à 90 % dans certaines régions. Ainsi, une langue disparaît environ toutes les deux semaines, notamment par l’arrêt progressif de sa transmission, un étouffement par une langue dominante, des mouvements massifs d’exode rural ou un événement violent, comme une catastrophe naturelle ou un génocide.

Les langues « dominantes » les plus répandues — anglais, mandarin, hindi, espagnol… — dominent tellement le champ linguistique mondial que la diversité des langues « mineures » se retrouve dans une toute petite frange de la population mondiale : ainsi, 96 % des langues sont parlées par seulement 3 % de la population.

Vous pouvez consulter l’Atlas des langues en danger de disparition mis à jour par l’UNESCO : ne serait-ce qu’en France, plus d’une dizaine de langues régionales sont « sévèrement menacées », comme le gallo, le basque, le gascon, le limousin ou le champenois.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de