Lors d’une rencontre entre Elon Musk, fondateur de SpaceX, et d’un lieutenant général de l’armée américaine, John Thompson, l’entrepreneur estimait que les futurs lancements du programme Starship en direction de Mars pourraient coûter moins de 2 millions de dollars.

L’entretien a eu lieu le 5 novembre, au cours de la première édition d’Air Force Pitch Day tenue à Los Angeles, une convention où l’armée américaine rencontre diverses compagnies privées pour bâtir le futur de l’industrie aérospatiale américaine.

Par comparaison, les lancements de la NASA coûtent en moyenne 152 millions de dollars (137 millions d’euros), ce qui réduirait un lancement SpaceX à environ 1,3 % d’un lancement de l’agence spatiale américaine. Musk explique que l’objectif « plutôt ambitieux » de SpaceX est de créer, pour le programme Starship, des vaisseaux entièrement réutilisables, qu’il ne faudrait « que » ravitailler en carburant à hauteur de 900 000 $ par « plein », ce qui « atteint 2 millions de dollars avec les coûts d’opération ».

Depuis des années, SpaceX a massivement investi dans des engins réutilisables, afin de réduire les coûts de lancement et de production : un pari qui a commencé à payer, quand pour la première fois, les lanceurs de Falcon9 se sont reposés sur Terre en décembre 2015, et sur l’océan en avril 2016. De telles perspectives, encore hypothétiques, ouvriraient de nombreux possibles dans l’exploration spatiale et la colonisation de Mars, dont Musk rêve pour l’horizon 2030.

Vous pouvez aussi regarder l’interview complète (en anglais) ci-dessous — le passage en question débute autour de 35:00.

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de