― James Marvin Phelps / Shutterstock.com

Le changement climatique continue de faire des ravages dans le monde. A l’heure actuelle, de nombreux pays souffrent de la sécheresse. En l’espace de quelques jours, deux cadavres ont été découverts dans le lac Mead, aux États-Unis, alors que son niveau diminue progressivement en raison d’une sécheresse chronique.

Le 1er mai dernier, des plaisanciers ont découvert un cadavre dans un tonneau sur une rive asséchée du lac Mead. En examinant les effets personnels trouvés avec le corps, les autorités ont conclu qu’il s’agissait probablement d’une personne assassinée dans les années 1980. Le deuxième corps a été retrouvé le 7 mai dernier par des promeneurs à l’est du lac artificiel, à Calville Bay, selon le National Park Service. Les autorités sont venues sur place pour le récupérer et le confier au médecin légiste de la région. Celui-ci n’a pas encore pu déterminer la cause du décès. Cependant, les enquêteurs indiquent qu’il ne s’agissait probablement pas d’un assassinat.

L’année dernière, les autorités ont indiqué que le lac avait atteint son niveau le plus bas depuis 1937. Si la situation ne s’améliore pas, les conséquences seront catastrophiques. « Je dirais qu’il y a de très grandes chances que nous découvrions de nouveaux restes humains au fur et à mesure que le niveau de l’eau baissera », a indiqué le lieutenant Ray Spencer, de la police de Las Vegas.

Cependant, la découverte de nouveaux cadavres n’est pas le plus à craindre. En effet, comme le lac fournit en eau plusieurs millions d’habitants, une pénurie touchera inévitablement une grande partie de la population si le niveau de l’eau continue à baisser.

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments