― DedMityay / Shutterstock.com

Le gouverneur démocrate de la Californie, Gavin Newsom, a signé un nouveau décret qui interdit aux constructeurs automobiles de mettre de nouvelles voitures thermiques sur le marché à partir de 2035.

Les habitants de la Californie pourront toujours utiliser un véhicule thermique en 2035 ou acheter une voiture d’occasion, mais il leur sera impossible d’en acheter une neuve. Ce décret serait motivé par la nécessité d’adopter de nouvelles mesures environnementales en réduisant drastiquement les véhicules polluants en circulation. Le gouvernement souhaite ainsi diminuer de 35 % les émissions de gaz à effet de serre et de 80 % celles d’oxyde d’azote.

Mais ce n’est pas la seule mesure disruptive adoptée par la Californie. Cet État américain a effectivement exigé que tous les camions et fourgons commerciaux commercialisés dans l’État soient propres d’ici 2045.

A noter que la Californie n’est pas le seul État à adopter des mesures drastiques concernant les véhicules polluants. Selon le Journal du Geek, 14 autres États américains en ont fait de même et des pays européens ont également établi des deadlines de ventes de voitures à combustion pour amener les consommateurs à acheter des voitures hybrides ou électriques. D’autant plus que de nombreux pays ont décidé d’accorder des primes ou de multiplier les incitations pour les consommateurs qui passeraient à l’hybride ou à l’électrique. La France, par exemple, s’est fixé pour objectif de ne plus vendre de nouvelles voitures thermiques à compter de 2040.

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de