L’histoire du Kung Fu, l’art martial chinois vieux de cinq millénaires

L’histoire du Kung Fu, l’art martial chinois vieux de cinq millénaires

La majorité des plus célèbres des films chinois implique la maîtrise du Kung Fu des personnages. Cet art martial chinois a, en effet, rendu célèbres de nombreux acteurs chinois comme Jackie Chan, Jet Li ou encore Bruce Lee. Mais bien au-delà des cascades des films et des combats truffés d’effets spéciaux, le Kung Fu est un sport riche en histoire et en culture. L’histoire du Kung Fu remonte en fait au IIIe art martial et cet art continue d’intéresser et même de fasciner les générations actuelles de Chinois et d’étrangers.

Le Kung Fu, aussi communément appelé Gongfu ou Wushu, est une série de styles de combat qui s’est développée au cours d’une longue période historique en Chine. De nos jours, il est considéré comme un sport traditionnel qui gagne de plus en plus en popularité et représente même la culture chinoise. Les styles tels que Shaolin, Tai Chi et Qigong ont de nombreux adeptes dans le monde entier. Certains Occidentaux pensent que tous les Chinois sont des maîtres de Kung Fu. Ce n’est pas vrai, mais ce patrimoine traditionnel a effectivement une grande importance pour le peuple chinois et a beaucoup influencé leur mode de vie.

Maxpixel

EN CHINOIS, LE KUNG-FU SIGNIFIE « TRAVAILLER DUR », ET CE N’EST PAS SEULEMENT UTILISÉ POUR LES ARTS MARTIAUX

En effet, bien qu’il s’agisse surtout d’un art martial, le Kung Fu prône la vertu et la paix, et non l’agression ou la violence. Ces valeurs ont été défendues par les maîtres de Kung Fu de génération en génération. Avec un certain nombre de jeux de mouvements, de styles de boxe, de compétences en armes et de cascades de combat, le Kung Fu a toujours conservé sa fonction originale de légitime défense. Maintenant, sa valeur en matière de musculation et de fitness est également très appréciée.

 

Qui a inventé le Kung Fu ?

Bien que beaucoup de gens croient que les arts martiaux chinois ont vu le jour au temple Shaolin, certaines preuves suggèrent que les arts martiaux chinois ont été développés avant la construction du temple Shaolin. Le temple a été construit au troisième siècle de notre ère, mais on trouve des références au Kung Fu dans des écrits plus anciens. Certains de ces écrits sont notamment ceux du médecin Hwa Tuo qui utilisait des exercices basés sur les mouvements d’animaux pour améliorer la santé physique de ses patients. Hwa Tuo avait vécu à l’époque des Trois Royaumes, vers le IIe siècle avant J.-C.

Flickr / MartialArtsNomad.com

Le temple Shaolin est cependant considéré comme le lieu de naissance du Kung Fu, car c’est l’endroit où pour la première dans l’histoire, la formation d’un guerrier au combat a été associée aux pratiques spirituelles d’un moine. Il s’agissait en fait du moine Bodhidharma. Celui-ci a visité la Chine en tant que missionnaire bouddhiste aux alentours de l’an 520. La plupart de ce qui est écrit sur Bodhidharma prennent la forme de légendes, et la question se pose encore si Bodhidharma était un homme bien réel ou un simple mythe.

LE KUNG FU A INSPIRÉ LES SCÈNES DE COMBATS DANS DES FILMS COMME MATRIX ET STAR WARS

Les sources varient au sujet de ses origines. La plupart s’accordent pour dire qu’il venait d’Inde. Son lieu de naissance est souvent cité comme étant Kanchipuram dans le royaume de Pallava ; ou la ville de Tamil Nadu de nos jours, dans le sud-est de l’Inde. Certains disent que Bodhidharma vient de Perse ou d’Asie centrale, ce qui est également possible puisque le bouddhisme s’est répandu de l’Inde en Asie à l’époque de Bodhidharma. Quoi qu’il en soit, l’histoire continue comme suit : Bodhidharma arrive en Chine à une époque où le bouddhisme est très demandé.

Good Free Photos

Il y a construit un monastère et l’a appelé « Shaolin », qui signifie « petite forêt ». Il a cependant découvert que les moines manquaient de certaines des compétences nécessaires pour pratiquer les principes du bouddhisme. Dédié au défi d’aider les gens à mieux se préparer aux pratiques du bouddhisme, il passa quelque temps à vivre dans une grotte, méditant, afin de trouver une solution. Il lui a fallu neuf ans pour créer des exercices destinés à améliorer la vitalité des moines et à les aider dans leurs pratiques. Ces exercices ont été combinés avec des pratiques de yoga et ont formé la base du Shaolin Kung Fu tel qu’il est connu aujourd’hui.

 

Le Kung Fu dans le monde moderne

Au fil des ans, le Kung Fu a évolué dans la culture populaire. Il a d’abord été mentionné dans les livres et les bandes dessinées, mais au fil des ans, il a été transféré au grand écran. C’est lorsque Bruce Lee a fait irruption dans le domaine du septième art, en présentant ses films uniques sur le Kung Fu à l’industrie cinématographique hollywoodienne, que le Kung Fu a pris un nouveau tournant dans la culture populaire. C’était en 1971 et Bruce Lee avait alors présenté une série télévisée à Paramount et à Warner Brothers. Provisoirement intitulée The Warrior, la série serait un western avec une touche moderne. Officiellement nommée Kung Fu lors de la diffusion des 63 épisodes de 1972 à 1975, la série suit un moine Shaolin qui parcourt le vieil Ouest américain pour combattre le mal et promouvoir le bien.

Wikipedia

Dans la vie quotidienne, le Kung Fu est souvent enseigné pour l’autodéfense, car les stagiaires assimilent simultanément les philosophies chinoises pacifistes, et sont fortement découragés à se battre. Les bienfaits du Kung Fu pour la santé sont à la fois physiologiques et psychologiques, et il existe de nombreux clubs de Kung Fu à travers le monde. Sur le plan sportif, cependant, le Kung Fu n’est pas autant pratiqué que les autres arts martiaux. D’ailleurs, il n’y a pas de compétition de Kung Fu dans les jeux olympiques ou autres manifestations sportives régionales ou globales. Cela s’explique notamment que le Kung Fu se subdivise en différents styles qui impliquent des styles assez différents les uns des autres.

Accompagnez-nous sur les réseaux sociaux