Elisa Sheelan transforme des coquilles d’oeufs cassées en de véritables oeuvres d’art. Son travail s’inspire d’un vieil art japonais et se veut comme une réflexion sur la vieillesse et l’imperfection.

Le Kintsugi est une méthode de réparation de porcelaines et céramiques brisées, qui utilise de la laque et de la poudre d’or. Cette pratique japonaise date du XVe siècle mais nombre d’artistes contemporains tentent de la réimaginer. Elisa Sheehan en fait partie, cette artiste s’est inspirée du Kintsugi et peint des coquilles d’oeufs cassées.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisa Sheehan (@elisasheehanart) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisa Sheehan (@elisasheehanart) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisa Sheehan (@elisasheehanart) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisa Sheehan (@elisasheehanart) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisa Sheehan (@elisasheehanart) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisa Sheehan (@elisasheehanart) le

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Elisa Sheehan (@elisasheehanart) le

COMMENTEZ

Inscrivez-vous ou connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de