Le ketchup est une des sauces les plus populaires dans le monde. Chaque seconde, 21 bouteilles sont achetées quelque part sur la planète. Vous l’utilisez dans la vie quotidienne pour apporter un peu de goût à vos plats. Mais saviez-vous que ce condiment a été commercialisé comme médicament dans les années 1830 ?

Le ketchup a été importé d’Orient par les marins anglais vers la fin du XVIIe siècle. Il s’agissait originellement d’une sauce réalisée à partie de soja, de saumure ou d’huîtres appelée le ketsiap, qui était utilisée comme assaisonnement. Les colons anglais l’ont importé chez eux et ont rajouté des champignons et des échalotes pour améliorer son goût. Ce n’est qu’en 1800 que les industriels y ajoutent massivement de la tomate. Par la suite, Henry John Heinz, qui a donné son nom à la célèbre marque américaine, ajoute en 1876 du sucre pour adoucir le goût de la sauce et améliorer la conservation du produit.

En 1834 aux États-Unis, le Dr John Cook Bennett, président du département de médecine à l’université Willoughby en Ohio, a déclaré que les tomates pouvaient être utilisées pour traiter la diarrhée, la jaunisse et l’indigestion. Il invite alors la population américaine à en consommer davantage et propose des recettes de ketchup à base de tomate. Face à la popularité de la sauce, il décide de concentrer son ketchup sous forme de pilule afin de le vendre comme un médicament dans tout le pays. Son succès a engendré de nombreux imitateurs, qui se sont mis à vendre la célèbre sauce comme remède pour les rhumatismes, les maux de tête, la toux, la grippe et à peu près toutes sortes de maladies.

Mais d’où vient donc cette idée farfelue ? Il faut savoir que la tomate possède de nombreux atouts nutritionnels comme sa richesse en vitamine C et en lycopène, un caroténoïde qui donne la couleur rouge aux tomates. Celui-ci a l’avantage d’être un puissant anti-oxydant, puisqu’il permet de limiter le processus de formation de radicaux libres, qui accélèrent le vieillissement des cellules et le développement de cellules malignes. Par conséquent, il permet de prévenir les maladies cardiovasculaires et certains cancers. Mais même si le ketchup est réalisé à partir de tomates, les apports en lycopène sont trop faibles et la sauce a un taux extrêmement élevé en sucre. Par conséquent, ingérer une bouteille de ketchup par jour vous fera plus de mal que de bien !

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de