C’est une très belle prouesse. En effet, à l’âge de 68 ans Kathy Sullivan est devenue la première femme à avoir été à la fois dans l’espace et désormais les abysses aux côtés de Victor Vescovo, riche investisseur américain. 

Le 11 octobre 1984, Kathy Sullivan est devenue la toute première Américaine à avoir réalisé une sortie orbitale dans l’espace. 36 ans plus tard, le samedi 5 juin, à l’âge de 68 ans, elle marque encore une fois l’Histoire en devenant la première femme à atteindre les abysses mais aussi la première femme à avoir connu à la fois l’espace et les abysses.

Accompagnée de Victor Vescovo et aux commandes du Limiting Factor, un submersible de recherche spécialement conçu pour l’occasion, elle a alors atteint le point le plus profond connu, aussi appelé le Challenger Deep, situé à environ 10 900 mètres sous le niveau de la mer, dans la fosse des Mariannes au large de l’île de Guam dans le Pacifique. 

En tant qu’océanographe et astronaute, ce fut un jour extraordinaire qui n’arrive qu’une fois dans une vie, de voir les paysages lunaires de Challenger Deep et après de comparer mes notes avec mes collègues à bord de l’ISS [Station spatiale internationale] à propos de nos vaisseaux réutilisables”, a rapporté Kathy Sullivan dans un communiqué de presse. EYOS Expeditions, en charge de la logistique, a effectivement organisé un appel aux astronautes de l’ISS lors de la remontée, alors que la station était en orbite basse, soit à 408 kilomètres. Une remontée qui a d’ailleurs duré quatre heures. “Félicitations à elle”, a alors réagi Victor Vescovo en applaudissant sa partenaire de voyage.

Kathy Sullivan est la huitième personne à s’être rendue au Challenger Deep. Les deux premiers à s’y être rendus furent Don Walsh et Jacques Piccard en 1960. James Cameron, le réalisateur de Titanic, avait également visité ce lieu en 2012. 

COMMENTEZ

connectez-vous pour commenter
avatar
  S’abonner  
Notifier de